Les anti-algues : quels sont les produits d’entretien efficaces pour votre piscine ?

Les anti-algues : quels sont les produits d’entretien efficaces pour votre piscine ?


À défaut d’entretien, votre piscine perdra sa couleur bleue étincelante. Les algues s’y prolifèreront et vous allez constater des changements surtout visibles sur la couleur de l’eau, l’état des parois et le fond de votre piscine. Mais ne vous inquiétez pas, car il existe une solution pour vous aider. Utilisez une anti algue piscine dès maintenant et apprenez à entretenir votre bassin dans les règles de l’art. Il est utile de savoir qu’il s'agit de produits qui neutralisent la prolifération des algues dans votre piscine. Vous pourrez ainsi les utiliser pour entretenir ou pour un traitement de choc de votre bassin. Voici des astuces pour vous aider sur ce point.
 

Pourquoi il y a des algues dans ma piscine ?

Plusieurs raisons favorisent la prolifération des algues dans votre piscine, mais voici les principales :

Une variation importante du ph :

C’est la raison la plus courante de la prolifération des algues dans votre bassin. Un ph trop acide ou trop basique favorise la prolifération des algues.

Une variation du taux d’alcalinité :

Le taux d’alcalinité est aussi propice au développement des algues, surtout durant l’été.

Une technique de filtration inadaptée :

La durée de la filtration, l’état des filtres, et même le modèle de filtre que vous utilisez ont des influences sur la prolifération des algues.

Une faible fréquence des nettoyages

La chaleur et le climat :

L’eau aura tendance à chauffer durant les canicules. Cette situation est favorable aux développements des algues.

Les rayons du soleil :

Une piscine trop exposée aux soleils aura plus de tendances à développer des algues qu’une piscine installée dans un coin d’ombre.

Le vent :

Oui, le vent pourra amener des spores d’algues dans votre bassin

Les nageurs :

La sueur, la peau morte, et les cheveux sont les nutriments préférés des algues.

Prolifération d’algues dans ma piscine : comment la desceller ?

La couleur de l’eau :

L’eau de votre piscine aura tendance à virer au vert. C’est le signe le plus courant, mais aussi le plus grave. La couleur verte indique que les algues sont en train d’envahir la totalité de l’eau dans votre bassin. Il n’y aura plus de place pour des procédés d’entretien dans cette situation. Faites place aux traitements de chocs.

L’état de l’eau :

L’eau de la piscine deviendra trouble et vous n’arriverez plus à voir le fond de votre bassin. C’est aussi le début du développement des algues. Une simple anti algue de piscine suffit pour traiter cette situation. Mais elle n’est pas facile à déceler, surtout si vous n’avez pas l’habitude d’évaluer l’état de l’eau.

Les parois :

Vous, qui avez l’habitude de voir un blanc étincelant sur les parois de votre piscine. Cette couleur immaculée va virer aux gris, voire au vert. C’est le début du développement des algues dans votre piscine. Ici, vous pourrez adopter certaines techniques d’entretien en utilisant une solution d’anti algue de piscine adaptée.

Le fond :

Le fond de votre piscine va aussi devenir glissant lorsque les algues envahiront cette zone. Vos nageurs ne pourront plus rester debout dans votre bassin au risque de glisser. C’est aussi le signe d’un développement adapté des algues. Vous pourrez ainsi combiner un traitement de choc, un nettoyage en profondeur et un traitement d’entretien.

Quels sont les types d’algues les plus fréquents dans ma piscine ?

Les algues vertes :

Ce sont les plus courantes, et aussi les plus faciles à identifier. Ces espèces sont responsables de la couleur verte de l’eau et des parois.

Les algues noires :

Moins fréquents, mais très difficile à éliminer. La couleur noire montre l’infiltration des espèces les plus résistantes dans les parois de votre piscine. De plus, ces espèces peuvent récidiver, même si vous avez procédé à des techniques de traitement. Il est recommandé de combiner une solution d’anti algue de piscine de haute qualité avec des techniques de traitement un peu plus poussées pour les éliminer définitivement.

Les algues jaunes :

Elles sont souvent confondues aux algues vertes. Pour les différencier, il suffit de les racler des parois de votre piscine. Elles y sont moins adhérentes et se détachent facilement de votre bassin. Comme les algues noires, ces espèces sont aussi très difficiles à traiter, mais pas impossible.
Il existe d’autres espèces, comme les algues blanches et les algues roses. Elles sont moins fréquentes et faciles à traiter avec une solution d’anti algue de piscine classique. Si elles se développent dans votre bassin, vous savez désormais comment vous y prendre.

Anti-algues piscines : quel modèle choisir ?

Le chlore :

C’est une anti algue de piscine efficace et facile à trouver. Le chlore est très polyvalent, et s’adapte à toutes les piscines et à la majorité des espèces d’algues. Vous pourrez utiliser le chlore pour des traitements de choc, et des traitements d’entretiens vous pourrez aussi l’utiliser pour éliminer la majorité des microorganismes dans votre piscine, en plus des algues.
Misez sur les modèles de haute qualité pour assurer votre confort durant vos séances de nettoyage. Vous allez ainsi éviter l’odeur prononcée du chlore, et aussi les irritations cutanées après son utilisation. N’hésitez pas à miser les galets de chlore lent MARCHEDELAPISCINE 250g seau de 5 kg (Réf : 116 250 050).
Ce format de 5 kg offre un bon rapport qualité/prix, et s’adapte à tous types de piscines. C’est aussi une solution économique et écologique, idéale pour tous.

Le brome :

Vous pourrez combiner cette anti algue de piscine avec le chlore ou l’utiliser seul. Dans tous les cas, vous aurez un rendu efficace. L’association de ces deux algicides évite la récidive des espèces les plus résistantes. Le brome ne laisse pas de résidu sur les parois de votre piscine. Vous éviterez ainsi l’accumulation des algues mortes sur le niveau d’eau.
De plus, elle ne dégage aucune odeur nauséabonde ni allergène. Mais son utilisation est assez délicate. Il est fortement recommandé de lire les notices d’utilisation avant de vous lancer. Si vous vous êtes décidé, le produit de traitement au brome AQUABROME tablet Bayrol seau 5 kg (Réf : 2 139 338) est faite pour vous.

L’oxygène actif :

L’oxygène actif est une anti algue destinée aux piscines moins imposantes. Si vous voulez l’utiliser pour des piscines de grandes dimensions, il est recommandé de l’associer à d’autres produits d’entretien. Elle purifie l’eau de votre bassin en un rien de temps.D’ailleurs, c’est la grande réputation de l’oxygène actif.
Ce produit est aussi très facile à utiliser. Les paquets standard sont des doses uniques. Il suffit de les ouvrir et de les répandre directement dans l’eau. De plus, vous pourrez utiliser ce produit pour traiter les surfaces et les équipements de votre piscine. En bonus, vous pourrez aussi stabiliser le ph de votre piscine avec cette merveille. Dans ces situations, le traitement de l’eau Bayrol oxygène actif soft and easy pour piscine jusqu’à 30 m3 (Réf : 1 199 202) est recommandé.

Le sel :

Ce produit d’entretien ne convient qu’aux piscines au sel. Il est très efficace, et agit directement sur les nutriments des algues. De cette manière, le sel pourra stopper la prolifération des algues dès leur début.
Mais vous devez avoir un système de filtration au sel, avec des électrolyseurs performants pour profiter de ces avantages. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels pour installer ce type de filtration chez vous. Cette solution est avantageuse, économique, et offre un bon rapport qualité/prix sur le long terme.

Comment traiter les algues dans ma piscine ?

Voici le guide que vous attendez tous. Il comporte les techniques les plus efficaces pour traiter l’eau de votre piscine.

Commencez par traiter la surface d’eau :

Vous pourrez utiliser un aspirateur pour piscine durant cette étape. N’hésitez pas à utiliser une manche rabattable pour atteindre le milieu de votre bassin. Ne laissez aucun résidu, car vous risquez de provoquer une récidive de ces algues.

Nettoyez le fond :

Votre aspirateur sera toujours utile dans cette étape, commencez par les zones à proximité des échelles de sécurité.

Nettoyez les parois :

Ici, une brosse, une épuisette, et un gant feront l’affaire. Commencez par les zones les plus touchées. Frottez, avec la force de vos bras pour éliminer les algues les plus adhérentes.

Dosez le ph, le TAC et les autres paramètres de votre piscine :

Durant cette étape, vous devez utiliser un testeur performant. Une bandelette, un testeur électronique, ou des modèles high-tech, ne vous en privez pas. L’objectif est d’évaluer les paramètres de votre piscine pour trouver les produits les plus adaptés.

Répandre les produits de traitement :

Chlore, brome, oxygène actif, ou autres. L’efficacité de vos produits repose sur le dosage et l’espèce d’algue dans votre piscine. Pour les algues noires, vous multipliez par 4 la dose de votre produit. Pour les algues vertes, 2 doses standard feront l’affaire. Ne mélangez pas les produits entre eux, car vous risquez d’enclencher une réaction chimique. Versez-les, un à un, à l’aide d’un robot de piscine.

Filtration choc :

 
Il ne vous reste plus qu’à filtrer l’eau de votre piscine. Optez ainsi pour une filtration choc, qui consiste à filtrer l’eau durant 12 à 24 heures. Pour les algues noires, une filtration choc de 48 heures est fortement recommandée.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Alors que vous vous reposez paisiblement dans les bras de Morphée, votre sommeil est perturbé car votre matelas gonflable se dégonfle. Voici une situation peu confortable, voire embarrassante. La question se pose alors, comment faire pour y remédier ? Découvrez dans ce guide les raisons de ces fuites d’air, ainsi que diverses techniques pour éviter que votre couchage ne se dégonfle à nouveau.

  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Dormir sur un matelas gonflable peut s’avérer pratique en diverses occasions, en particulier en camping. Ces couchages offrent un niveau de confort qui n’est pas négligeable. Cependant, il peut arriver que les néophytes n’apprécient pas l’expérience, car elle peut sembler complexe. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour bien utiliser votre matelas gonflable, et ainsi profiter d’une bonne nuit de sommeil.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité alliant détente et évasion. Lors de vos vacances, vous avez déjà loué un paddle ou en avez emprunté un à un ami pour faire une balade sur l’eau. Cela vous a plu et vous désirez votre propre planche. Il se pourrait également que le paddle loué ou emprunté n'était pas adapté, et vous désirez en acquérir un qui vous offre une utilisation plus confortable. Pour faire le bon choix, il existe différents critères à prendre en compte, dont la taille du paddle SUP. Tous nos conseils pour bien choisir la taille de votre planche stand up paddle.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle est une activité qui fait de plus en plus d’adeptes, dont un grand nombre de femmes. C’est une pratique accessible à tous les niveaux. Par ailleurs, avec l’apparition des paddles gonflables, il est désormais très facile de s’improviser un bain nature à la mer ou dans les sites aquatiques de votre région (lac et rivière). Ce type de planche SUP est facile à transporter. Vous désirez acheter un paddle pour femme ? Dans le choix immense de paddles commercialisés sur le marché, trouver le modèle qu’il vous faut n’est pas évident. Pour faire le bon choix, profitez de ce guide.

  • Guide aquagym et fitness

    Vous pratiquez du stand up paddle et désirez initier vos chérubins à cette activité tendance. La plupart des enfants aiment l’eau. Si c’est le cas pour vos gamins, ils seront certainement si enthousiastes à l’idée de rider sur un paddle SUP. Pour cela, il vous faut acheter une planche qui est adaptée à votre gamin. Quels critères tenir en compte pour choisir un bon paddle pour enfant ? Nos conseils.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité en pleine expansion. Vous pouvez le pratiquer à la mer, sur un lac ou une rivière. Pour cela, vous vous mettez debout sur votre planche, et à l’aide d’une pagaie, vous glissez sur l’eau tout en contemplant la nature. Cette activité vous tente ? Venez découvrir dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le stand up paddle.