Comment traiter les algues dans votre piscine ?

Comment traiter les algues dans votre piscine ?

À un certain moment, votre piscine peut être envahie par des algues. Quand cela survient, il faut les éliminer rapidement. Mais comment ? Avant de traiter les algues de votre piscine, il est essentiel de comprendre les facteurs qui favorisent leur développement dans le bassin. De cette manière, vous pouvez mieux agir afin de prévenir ce problème. 

Les algues : de quoi s’agit-il ?

Les algues sont des végétaux aquatiques qui peuvent se développer dans votre bassin. Il en existe différents types, mais les algues dans les piscines appartiennent toutes dans la famille des diatomées. Ces végétaux peuvent être de couleur verte, jaune, noire, etc. Et ils peuvent avoir un aspect visqueux ou gluant.
Les algues vertes sont celles qui sont les plus fréquentes dans les piscines. Elles sont d’aspect visqueux et gluant. Lorsqu’elles envahissent le bassin, les parois ainsi que le fond de celui-ci deviennent glissants. Mais, les algues peuvent aussi être en suspension dans l’eau de la piscine.
Des algues noires peuvent également se développer dans le bassin. Elles forment des taches noires sur les parois ainsi que le fond de celui-ci. Ces algues peuvent également être présentes sur les jointures du carrelage de la piscine. Les algues blanches et jaunes quant à elles s’installent surtout dans les zones d’ombre du bassin. Elles se détachent facilement des parois de la piscine.

Pourquoi des algues apparaissent-elles dans votre piscine ?

Avant de rechercher des solutions pour traiter les algues de votre piscine, il est essentiel de comprendre les facteurs qui favorisent leur développement. En effet, si les algues ont décidé d’élire domicile dans votre bassin, c’est parce que ce dernier leur offre un milieu propice à leur installation et leur prolifération.
Lorsque votre eau de piscine n’est pas correctement nettoyée et votre bassin mal entretenu, les algues vont s’y développer. Durant la saison de baignade, vous devez filtrer la totalité de l’eau du bassin au moins 3 fois. C’est d’autant plus recommandé si le bassin est très fréquenté. Si malgré cela, les algues se développent, vérifiez si le système de filtration fonctionne bien. La tuyauterie de votre bassin pourrait être encrassée ou encore le filtre ne remplit plus efficacement ses fonctions.
Outre la filtration de l’eau, vous devez aussi enlever les déchets qui tombent au fond du bassin. Pour cela, vous avez besoin d’utiliser un robot de piscine. S’ils y restent longtemps, ils dégradent rapidement la qualité de l’eau.
Les algues se plaisent aussi dans une eau de baignade qui n’est pas désinfectée correctement. Un pH mal équilibré favorise aussi la venue de ces végétaux indésirables dans le bassin. En effet, si l’eau est mal équilibrée, le désinfectant utilisé ne sera pas efficace.
Enfin, sachez que la chaleur favorise le développement des algues dans l’eau. Ainsi, une eau à température trop élevée peut être envahie plus facilement par les algues.

Algues dans la piscine : quelles conséquences ?

Si les algues se développent dans votre bassin, l’eau va finir par devenir verte. Ce qui ne vous donnera plus l’envie de vous baigner. Ainsi, vous ne pourrez plus continuer à profiter de votre bassin.
Par ailleurs, vous baigner dans une piscine avec une eau trouble ou une eau verte est dangereux pour votre santé. En effet, cela signifie que les algues ont complètement envahi votre bassin. L’eau est polluée. Outre les algues, d’autres micro-organismes y sont présents. En vous baignant dans une eau verte, vous vous exposez à différentes maladies comme les infections respiratoires, les gastro-entérites. Vous pourriez aussi avoir de la peau irritée, des otites ou encore des conjonctivites.
Il faut savoir que ce ne sont pas les algues en elles-mêmes qui sont dangereuses. Ce sont des végétaux qui ne présentent pas de réels dangers. Mais, leur présence dans l’eau indique que celle-ci est sale, n’est pas traitée correctement. Les bactéries et les champignons vont alors s’y développer progressivement.

Comment traiter les algues dans votre piscine ?

Il ne faut pas attendre longtemps pour traiter les algues dans votre piscine et retrouver une eau limpide et transparente ainsi qu’un bassin propre. Pour cela :

Nettoyer les parois et le fond du bassin

Repérez les endroits glissants de votre bassin et brossez-les énergiquement en utilisant une brosse pour piscine. Si vous avez un robot électrique à brosses, mettez-le en marche afin qu’il élimine les algues et les tâches se trouvant sur son passage. Pour cela, choisissez le cycle de nettoyage long du robot. Cela peut durer plusieurs heures, mais vous êtes certain que votre bassin sera nettoyé de fond en comble.

Filtrer l’eau de la piscine en continu

Votre robot de piscine a fait décoller les algues sur les parois et le fond du bassin. Celles-ci auraient aussi dû être aspirées par l’appareil. Mais, pour bien nettoyer votre eau de baignade, il est recommandé de la filtrer en continu pendant une journée entière, voire pendant 24 h. N’arrêtez pas la filtration que lorsque l’eau sera parfaite.
Si votre bassin est équipé d’une cartouche filtrante, assurez-vous que celle-ci n’est ni encastrée ni endommagée. Sinon, elle ne pourra pas remplir efficacement son rôle.

Corriger le pH de l’eau

Avant de traiter les algues de votre piscine, il est nécessaire de corriger l’équilibre de votre eau de baignade. Il faut savoir que ces végétaux aiment une eau basique, c’est-à-dire un pH supérieur à 7. Si c’est le cas, vous devez corriger l’équilibre de l’eau en utilisant un produit pH moins. Il est essentiel de maintenir le pH entre 7,2 et 7,4. Afin de garder une eau constamment propre, pensez à contrôler son pH une fois par semaine.

Mettre un produit anti-algue dans la piscine

Pour traiter les algues dans votre piscine, vous devez y verser un produit anti-algue ou algicide. Celui-ci va agir comme un poison pour ces végétaux et ainsi les éliminer.
Il existe différents produits anti-algues. Ils n’ont pas les mêmes composants. Un algicide peut contenir des substances comme l’ammonium quaternaire, la simazine, le sulfate de cuivre, les sels d’argent, etc. Il faut aussi savoir que comme les variétés d’algues sont multiples, elles n’ont pas toutes une même résistance aux traitements. Aussi, il faut tenir compte du type d’algues présentes dans votre bassin lors de l’achat de votre anti-algue.
Enfin, sachez que certains produits de traitement des algues n’ont pas une fonction de biocides. Ceci signifie qu’ils s’attaquent à leurs nutriments pour les éliminer.

Effectuer un traitement choc

Si l’eau de votre piscine est devenue trouble et verte, alors vous devez effectuer un traitement choc de celle-ci. Pour cela, vous pouvez utiliser du brome, du chlore ou un autre produit désinfectant.

Quand traiter les algues de votre piscine ?

Il est recommandé de traiter immédiatement les algues de votre piscine lorsque vous faites face à une eau verdâtre ou visqueuse. Il faut savoir que certains produits désinfectants comme le chlore agissent déjà contre les algues.
Si vous avez dans votre bassin des algues qui résistent à ce désinfectant, notamment les algues de couleur jaune moutarde et les algues noires, alors il vous faudra acheter un produit anti-algue.
Vous pouvez également utiliser un algicide en guise de prévention. En mettant des produits anti-algues dans l’eau, cette dernière sera moins favorable à l’installation de ces végétaux..

Traiter les algues de votre piscine : comment doser votre produit anti-algue ?

Il est nécessaire de bien choisir puis de bien doser votre algicide.

Périodicité et dosage

Pour une action préventive, il est conseillé de traiter votre piscine avec un produit anti-algue une fois par semaine durant l’été. Ceci permet d’éviter l’apparition d’algues dans le bassin. L’idéal est d’effectuer le traitement lorsque la piscine n’est pas utilisée, le soir par exemple. En ce qui concerne le dosage, vous devez suivre les indications inscrites sur l’étiquette du produit. Le dosage ne sera pas le même selon qu’il s’agit d’une action préventive ou si les algues sont déjà présentes dans votre bassin.

Quelques produits anti-algues

DESALGIN

Sur le marché, vous trouverez facilement des produits anti-algues que vous pouvez utiliser pour traiter votre bassin. Par exemple, vous avez ce produit de traitement anti-algues piscine DESALGIN Bayrol, bidon 3L (1141128). Ce produit est compatible avec tout type de traitement. Vous pouvez vous en servir que ce soit pour éliminer les algues dans votre bassin que pour prévenir leur apparition.
Desalgin de Bayrol est un produit très peu moussant. Non seulement il peut traiter les algues dans votre piscine, mais c’est également un produit anti-calcaire et azurant. Pour l’utiliser, versez 1 l du produit par 80 m3 d’eau devant les refoulements. Si vous avez effectué un traitement choc, versez 2 litres du produit par 80 m3.

ALGI STOP 3

ALGI STOP 3 (Réf : 327000010) est aussi un puissant algicide. Il peut être utilisé avec tout type de désinfection, excepté, le PHBM. Il a une action à la fois curative et préventive. Et soyez rassuré, ce produit ne modifie pas le pH de votre eau de baignade.
ALGI STOP 3 permet d’éliminer les algues moutarde. Et il est efficace, peu importe le pH et le TH de l’eau. Après un traitement choc, il vous permet d’obtenir une eau de baignade propre et saine.
Retrouvez ici tout le nécessaire pour prendre soin de votre piscine.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Alors que vous vous reposez paisiblement dans les bras de Morphée, votre sommeil est perturbé car votre matelas gonflable se dégonfle. Voici une situation peu confortable, voire embarrassante. La question se pose alors, comment faire pour y remédier ? Découvrez dans ce guide les raisons de ces fuites d’air, ainsi que diverses techniques pour éviter que votre couchage ne se dégonfle à nouveau.

  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Dormir sur un matelas gonflable peut s’avérer pratique en diverses occasions, en particulier en camping. Ces couchages offrent un niveau de confort qui n’est pas négligeable. Cependant, il peut arriver que les néophytes n’apprécient pas l’expérience, car elle peut sembler complexe. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour bien utiliser votre matelas gonflable, et ainsi profiter d’une bonne nuit de sommeil.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité alliant détente et évasion. Lors de vos vacances, vous avez déjà loué un paddle ou en avez emprunté un à un ami pour faire une balade sur l’eau. Cela vous a plu et vous désirez votre propre planche. Il se pourrait également que le paddle loué ou emprunté n'était pas adapté, et vous désirez en acquérir un qui vous offre une utilisation plus confortable. Pour faire le bon choix, il existe différents critères à prendre en compte, dont la taille du paddle SUP. Tous nos conseils pour bien choisir la taille de votre planche stand up paddle.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle est une activité qui fait de plus en plus d’adeptes, dont un grand nombre de femmes. C’est une pratique accessible à tous les niveaux. Par ailleurs, avec l’apparition des paddles gonflables, il est désormais très facile de s’improviser un bain nature à la mer ou dans les sites aquatiques de votre région (lac et rivière). Ce type de planche SUP est facile à transporter. Vous désirez acheter un paddle pour femme ? Dans le choix immense de paddles commercialisés sur le marché, trouver le modèle qu’il vous faut n’est pas évident. Pour faire le bon choix, profitez de ce guide.

  • Guide aquagym et fitness

    Vous pratiquez du stand up paddle et désirez initier vos chérubins à cette activité tendance. La plupart des enfants aiment l’eau. Si c’est le cas pour vos gamins, ils seront certainement si enthousiastes à l’idée de rider sur un paddle SUP. Pour cela, il vous faut acheter une planche qui est adaptée à votre gamin. Quels critères tenir en compte pour choisir un bon paddle pour enfant ? Nos conseils.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité en pleine expansion. Vous pouvez le pratiquer à la mer, sur un lac ou une rivière. Pour cela, vous vous mettez debout sur votre planche, et à l’aide d’une pagaie, vous glissez sur l’eau tout en contemplant la nature. Cette activité vous tente ? Venez découvrir dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le stand up paddle.