Dosage du produit pH moins pour sa piscine : guide complet

Dosage du produit pH moins pour sa piscine : guide complet

Vous avez une piscine dans votre jardin ? Un entretien régulier de votre eau de baignade est crucial pour le confort et la santé des baigneurs. En effet, exposée aux rayons UV et à toutes sortes de pollution, la qualité de l’eau se dégrade progressivement. À cet effet, sachez que le pH de l’eau de votre piscine est la base de tout traitement à effectuer. Si sa valeur est trop élevée, il faut la corriger en utilisant un produit pH moins. Et, un dosage correct de ce produit pH moins est crucial pour obtenir un résultat efficace. 

Qu’est-ce qu’un produit pH moins ?

Appelé également réducteur de pH, le pH moins est un produit chimique qui a pour rôle de faire baisser la valeur du pH de l’eau. Contrairement à l’acide fort tel que l’acide chlorhydrique, cet acide doux ne modifie, ni la stabilité, ni l’équilibre de l’eau. Cette dernière continue à préserver sa couleur transparente et sa consistance limpide.
Sur le marché, vous avez le choix entre un produit pH moins en poudre et en format liquide. Pour cette dernière option, assurez-vous au préalable d’avoir à votre disposition un régulateur automatique de pH.
Lors de l’utilisation d’un produit pH moins, il est crucial de déterminer le dosage correct, car une quantité élevée de ce produit peut rendre trop acide l’eau de votre piscine. Dans une telle situation, vous aurez besoin de faire encore une fois une correction du pH, mais en utilisant un produit pH plus.
Avec un bon dosage de votre produit pH moins, vous parviendrez à obtenir une eau parfaitement équilibrée.

Connaître le bon dosage du produit pH moins

Le tableau ci-après vous aidera à réussir le dosage de votre produit pH moins. Il indique la quantité nécessaire du produit pH moins à verser dans votre bassin pour faire baisser la valeur actuelle du pH de votre eau de baignade.


 
Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un tableau à double entrée qui indique d’une part la valeur idéale du pH et d’autre part sa valeur actuelle. Pour connaître la quantité de pH moins à verser dans le bassin, vous avez juste à trouver la valeur correspondant à votre ph actuel et à celui à atteindre.
Par exemple, si le pH de l’eau de votre piscine est égal à 8 et que vous souhaitez le diminuer jusqu’à 7, le bon dosage du ph moins est de 64 g/m3.

Déterminer le bon dosage du produit pH moins à utiliser

Afin de connaître la quantité totale du produit pH moins à verser dans votre piscine, vous devez tenir compte du volume de votre bassin. Pour cela, consultez tout simplement la notice de la piscine. Vous y verrez ses caractéristiques techniques.
Une fois le volume connu, vous pouvez facilement obtenir la quantité de pH moins nécessaire à votre piscine. Pour cela, vous avez juste à multiplier la valeur indiquée dans le tableau ci-dessus par le volume de votre bassin.
Ainsi, pour une petite piscine de 10 m3, par exemple, il faudra 640 g de pH moins pour passer d’un pH de 8 à un pH de 7.

Produit pH moins : l'importance du dosage

Un produit pH moins dosé correctement vous permet de diminuer la valeur du pH de l’eau de votre bassin.

Accroître l’efficacité d’un produit de traitement de l’eau de piscine

Sachez que si le pH de votre eau de baignade est trop élevé, les produits utilisés pour la désinfection de votre eau de baignade perdent leurs effets. Ainsi, ils n’agissent pas. Par exemple, le chlore devient inefficace avec un pH de 8.
Peu importe la quantité ainsi que le type du produit que vous utilisez, votre eau de baignade ne sera pas débarrassée des bactéries et micro-organismes qui y sont présentes tant qu’elle est basique. Vous devez alors utiliser un produit pH moins et aussi bien maîtriser son dosage pour rétablir l’équilibre de votre eau de piscine.

Profiter d’une baignade saine et confortable

Comme l’eau de votre piscine n’est pas correctement désinfectée si elle a un pH élevé, il n’est pas possible de nager ou de se détendre dans le bassin. En effet, à cause des bactéries présentes dans l’eau, cette dernière devient irritante pour les yeux et la peau. Elle peut également devenir dangereuse pour la santé des baigneurs. En effet, une eau sale peut engendrer des maux de ventre, des nausées et bien d’autres maladies.

Comment utiliser un produit pH moins ?

Il est essentiel d’utiliser correctement votre produit pH moins pour être certain d’obtenir de bons résultats. Et, en fonction du type de produit acheté (poudre ou liquide), son utilisation n’est pas la même.

Utilisation d’un produit pH moins poudre

Après avoir bien déterminé le bon dosage de votre produit pH moins, versez-le délicatement devant les buses de refoulement de votre piscine. Laissez-le ensuite agir pendant 6 à 8 heures environ.
Passé ce délai, testez le pH de l’eau de votre piscine et vérifiez si elle est désormais bien neutre. Si c’est le cas, vous pouvez arrêter. Dans le cas contraire, ajoutez-en de nouveau et répétez toutes les autres opérations jusqu’à ce que le résultat escompté soit atteint.
Dès fois, il faut patienter jusqu’à environ deux jours pour réussir la correction du pH à l’aide d’un produit pH moins. Tel est, par exemple, le cas lorsque le pH de l’eau de votre piscine avoisine la valeur de 8. Il faudra alors faire un test toutes les deux heures qui suivent la première correction effectuée.

Utilisation d’un produit pH moins liquide

En optant pour un produit pH moins liquide, vous n’avez pas forcément besoin d’effectuer un dosage très précis. Néanmoins, il faut mettre en place un régulateur automatique de pH.
Une fois cet appareil électronique installé, il suffit d’y verser le produit et il fera le reste. En effet, il est équipé d’une sonde qui mesure dans un premier temps le pH de l’eau de votre piscine. Ensuite, il verse et répand instantanément dans le bassi le correcteur de pH lorsque la valeur de celle-ci est anormalement élevée ou faible.
En équipant votre bassin, par exemple, du régulateur de pH automatique SCP STAR Ph (Réf : AVA-450-0233), vous n’avez plus besoin de mesurer chaque semaine la valeur du pH de votre eau de baignade. De fabrication française, cet appareil supporte l’eau salée ou chlorée.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation d’un produit pH moins

Il faut éviter la baignade pendant l’utilisation du produit pH moins. En effet, il s’agit d’un produit chimique qui peut causer des soucis sanitaires.
De préférence, mieux vaut même couvrir votre piscine avec une bâche. De cette manière, vous évitez les chutes accidentelles de vos enfants et de vos animaux domestiques dans la piscine jusqu’à ce que l’équilibre de l’eau soit rétabli.
Par la même occasion, vous empêchez les rayonnements UV du soleil d’atteindre la surface de l’eau. Cela pourrait, en effet, diminuer l’efficacité du produit.

Quelles sont les causes d’un pH trop élevé ?

La valeur du pH de l’eau de votre piscine devrait se situer entre 7,2 à 7,4. Le cas échéant, votre bassin risque de devenir un milieu favorable au développement des bactéries et des algues.
Différents facteurs peuvent faire varier le pH de votre piscine. Par exemple, si votre eau de baignade est trop calcaire, elle aura naturellement un pH élevé. L’utilisation de floculant fait également monter le pH. Puis, les impuretés dans l’eau ainsi que les fortes températures engendrent aussi une variation importante du pH.
Pour votre santé, il est recommandé de contrôler le pH de votre eau de baignade une fois par semaine. Pour ce faire, servez-vous tout simplement d’une bandelette test compatible avec le traitement de votre bassin. Dans un récipient, prélevez une petite quantité de l’eau de la piscine, puis trempez-y la bandelette test. Attendez quelques secondes et découvrez la valeur du pH de votre eau de baignade en vous référant au comparateur colorimétrique qui figure sur le flacon.
Vous pouvez aussi vous procurer un testeur électronique de pH comme le modèle Davey pH (Réf : MNC-470-0007). Plus pratique et plus facile à utiliser, cet appareil permet une lecture instantanée du pH de l’eau.
Si le pH est élevé, on dit que l’eau est basique ou alcaline. Pour avoir une eau limpide, il est essentiel d’équilibrer l’eau du bassin. Il vous faut alors utiliser un produit pH moins et faire attention à son dosage.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide piscine hors-sol

    Chaque année, durant la saison estivale, les propriétaires profitent pleinement de leur piscine. Malheureusement, avec le temps, le liner du bassin peut présenter des fuites. Cela ne signifie pas toutefois que vous devez tout de suite le remplacer. Il est encore envisageable de le réparer, et ce, sans forcément faire appel à un expert. Pour éviter des dommages supplémentaires, réparez rapidement les fuites sous l’eau en vous servant d’un kit de réparation de piscine. Suivez nos conseils pour ce faire.

  • Guide piscine enterrée

    Illuminer une piscine offre de nombreux avantages. Mais comment faire si aucun luminaire n’a été prévu au moment de la construction du bassin ? Heureusement, il est possible d’installer des équipements d’éclairage pour piscine sans qu’il soit nécessaire de procéder à des travaux de perçage. Ces accessoires sont compatibles aussi bien avec les piscines hors-sol que les piscines enterrées.

  • Guide traitement piscine

    L’hiver approche et la saison des baignades prend fin. Toutefois, cela ne signifie pas que vous n’aurez plus à entretenir votre piscine. Bien au contraire, durant la saison hivernale, le bassin a besoin d’être surveillé et entretenu. En effet, l’hiver amène avec lui la neige et le gel. Et il se pourrait que l’eau de la piscine gèle. Il faut toutefois éviter cela pour préserver votre bassin ainsi que tous ses équipements. Mais à quelle température l’eau d’une piscine est gelée ? Et que faut-il faire dans ce cas ?

  • Guide traitement piscine

    Avoir une piscine à domicile présente de nombreux avantages. Vous pouvez profiter à toute heure des plaisirs et des bienfaits de la baignade. Cependant, à la fin de la saison estivale, vous devez déjà vous préparer à l’hiver pour protéger votre piscine. Cela implique diverses opérations d’entretien et de maintenance du bassin, mais aussi des équipements. Généralement à découvert, une piscine mal protégée risque de subir de sérieux dommages et de devenir inutilisable. Comment procéder alors pour bien protéger sa piscine l’hiver ?

  • Guide traitement piscine

    La saison estivale est terminée, les températures commencent à chuter progressivement. C’est certainement dommage de laisser tomber les baignades pendant plusieurs mois. Mais, heureusement, vous pourrez les reprendre après l’hiver, à condition bien entendu que votre piscine hors sol soit encore en bon état à cette période. Ce sera possible uniquement si vous en prenez soin durant la saison froide. Afin de la retrouver dans un bon état au printemps, découvrez dans ce guide comment mettre votre piscine hors sol en hivernage.

  • Guide traitement piscine

    Toutes les piscines hors sol sont dotées d’un système de filtration qui a pour rôle d’assainir son eau. Certes, ce système est efficace, mais il s’avère insuffisant pour conserver une eau de baignade saine et de qualité. Si vous souhaitez assurer un bon entretien de l’eau de votre piscine hors sol, vous devez compléter la filtration avec des traitements chimiques. En plus de cela, vous devrez aussi réaliser quelques gestes simples au quotidien afin de garder une eau cristalline. Découvrez les clés d’une eau claire et limpide dans votre piscine hors sol.