Faut-il laisser brancher son spa gonflable ?

Faut-il laisser brancher son spa gonflable ?


Est-il intéressant de laisser brancher en permanence son spa gonflable ? Cette question a bien lieu d’être puisqu’un jacuzzi est un des appareils les plus gourmands de la maison. Cela peut paraître contre-intuitif, et pourtant il est préférable de brancher son appareil de relaxation en permanence. D’une manière générale, le bain à remous doit rester connecter au réseau électrique même s’il n’est pas occupé. Cela permet d’éviter toute rapide dégradation de la qualité de l’eau, mais également de prévenir tout risque de consommation excessive d’énergie.
 

Pourquoi faut-il laisser brancher un spa gonflable ?

Le spa gonflable doit être raccordé à une prise électrique pour fonctionner. En effet, si son moteur n’est pas alimenté en électricité, rien ne distingue le jacuzzi d’une simple piscine gonflable. Son moteur, la filtration, le chauffage et le système de massage ont tous besoin d’électricité pour fonctionner.
Or, s’il est bien nécessaire de brancher son bain à remous est utilisé, faut-il le laisser brancher lorsqu’il n’y a pas de baigneurs ? La réponse est oui, et ce, pour différentes raisons.

Assurer l’entretien de l’eau

Un spa gonflable a besoin d’un entretien régulier, faute de quoi la qualité de l’eau peut rapidement se dégrader. En effet, les baigneurs apportent différents polluants dans l’eau, qui, s’ils ne sont pas éliminés, vont favoriser le développement des algues et des bactéries.
Il est ainsi nécessaire de laisser brancher le spa gonflable après les baignades afin que le système de filtration puisse fonctionner. Une fois le moteur mis en marche, l’eau du spa gonflable circule dans un filtre à cartouche. Ce dispositif retient les impuretés afin de préserver la qualité du bain.
Le dispositif de filtration doit fonctionner suffisamment longtemps pour être efficace. S’il n’est pas nécessaire de le mettre en marche 24/24, une durée minimale de 18 heures par jour doit être respectée.
Mettre en marche son spa gonflable est également nécessaire pour assurer une bonne désinfection. En effet, la pompe de filtration assure un meilleur brassage de l’eau. Cela permet alors de mieux répartir les produits de traitement et d’éviter que des strates d’eau ne se forment.
Il faut toutefois savoir que le dispositif de filtration consomme relativement peu d’énergie. Il est ainsi plus intéressant de le laisser fonctionner en permanence plutôt que de changer régulièrement l’eau du bain.

Maintenir la température de l’eau

Tout comme la filtration, le système de chauffage d’un spa gonflable fonctionne à l’électricité. De ce fait, lorsqu’il est débranché l’eau va progressivement refroidir. Il faudra alors relancer le chauffage afin de profiter des bienfaits de son spa gonflable.
Il est pourtant tentant de débrancher momentanément le spa gonflable pour faire des économies d’énergie. Après tout, le réchauffeur électrique est un appareil assez gourmand en énergie. Le débrancher semble ainsi une solution intéressante pour éviter que la facture d’électricité ne grimpe trop.
Néanmoins, cela est loin d’être une bonne idée. En effet, il faut savoir que les modèles les plus efficaces assurent une montée en température de l’ordre de 1,5 à 2 °C par heure. Le réchauffeur doit ainsi fonctionner à plein régime plusieurs heures avant que vous puissiez vous baigner, ce qui occasionne une consommation excessive d’électricité.
Il est ainsi plus intéressant de laisser le chauffage fonctionner en permanence, afin qu’il régule la température du bain. Cela permet d’éviter les pics de consommation d’énergie. De plus, le spa gonflable est directement opérationnel lorsque vous en avez besoin.

Quand débrancher son spa gonflable ?

Bien qu’il soit nécessaire de laisser son spa branché en permanence pour qu’il fonctionne de manière optimale, il existe certaines situations qui vous obligent à le débrancher. Cela est notamment le cas lorsque le jacuzzi gonflable n’est pas utilisé pendant une période prolongé ou lorsqu’il faut l’entretenir.

Durant l’entretien du spa

Débrancher son spa gonflable est indispensable lorsque vous faites l’entretien de ses composants. Cela est notamment le cas lorsque vous procédez au nettoyage de son filtre ou de son moteur.
Il faut ainsi mettre son appareil de relaxation hors-tension avant toute intervention au niveau de son bloc moteur. Cela permet d’éviter tout risque de choc électrique qui pourrait blesser l’utilisateur ou provoquer des dommages irréversibles au niveau du bain à remous.
Débrancher son spa gonflable est également indispensable en cas de panne. En effet, il peut arriver que le moteur arrête de fonctionner. En général, cela se produit lorsqu’il y a des faux contacts. Débrancher puis rebrancher son matériel permet ainsi de résoudre le problème.

Durant la vidange

Jeter l’eau de son spa n’est jamais agréable. Pourtant, malgré un entretien correctement effectué, vous ne pouvez pas y échapper. En effet, la vidange du spa est motivée par deux raisons : le renouvellement de l’eau ainsi que l’hivernage.
Dans tous les cas, pour que cette opération se déroule sans encombre, vous devez débrancher votre appareil de relaxation.
Il faut savoir que la vidange du spa gonflable est une étape incontournable de son entretien. Elle doit être réalisée tous les 15 jours, lorsque le spa est utilisé de manière modérée. En cas d’usage intensif, il faut changer l’eau toutes les semaines.
Cette opération permet de remplacer l’eau souillée par une eau plus fraîche, qui ne contient aucun produit chimique. Cela vous donne également l’opportunité de faire un nettoyage de la cuve, puisque des saletés ont tendances à s’accumuler au fond de la baignoire.
Enfin, lorsqu’il est installé en extérieur, la vidange de votre spa gonflable est indispensable pour le protéger contre les rigueurs de l’hiver.

En cas d’absence prolongé

Laisser le spa gonflable branché lorsque vous vous absentez de votre domicile engendre un surplus de consommation d’électricité assez inutile. Cependant, avant de débrancher votre spa gonflable, vous devez prendre en compte la durée de votre absence.
En effet, il faut savoir que si vous n’êtes absent que pour un jour ou deux, il est préférable de laisser fonctionner votre bain à remous. Cela permet d’éviter que la qualité de l’eau ne se dégrade ou que le bain ne refroidisse trop.
Si votre absence dure plus de 4 jours, il faut prendre certaines précautions. Le spa doit continuer à fonctionner en permanence, mais il faut abaisser la température du bain à 25 °C. Cela permet de réduire la consommation d’énergie, tout en garantissant la qualité de la filtration.
Néanmoins, si vous devez vous absenter pour une durée de plus d’une semaine, il est indispensable de débrancher le spa gonflable, de le vider et de le ranger. En effet, durant cette période, vous ne pouvez pas corriger les déséquilibres éventuels. De plus, la consommation d’électricité sera plus importante que le coût de l’eau.

Comment optimiser la consommation d’électricité du spa gonflable ?

Bien qu’il offre de nombreux bienfaits pour la santé et le bien-être, le spa gonflable est vu comme un accessoire de luxe. En effet, il est communément admis que cet appareil consomme excessivement de l’énergie. Or, il faut savoir que son utilisation n’a que très peu d’impact sur votre facture d’électricité.
Par exemple, en été, le coût d’utilisation d’un jacuzzi gonflable est estimé à 1 € par jour. Bien sûr, son coût d’utilisation augmente lorsque le spa gonflable est utilisé durant la saison hivernale.

Quels sont les éléments consommateurs d’électricité ?

Tous composants du moteur d’un spa gonflable sont consommateur d’électricité. Cela est le cas du système de chauffage, du système de jets d’eau ou de bulles d’air ainsi que de la filtration.
Cependant, il faut savoir que la consommation d’énergie de ces appareils n’est pas la même. Le système de chauffage est le plus gourmand, puisqu’il consomme 2000 Watts. En moyenne le générateur de bulles consomme 800 Watts. Enfin, la filtration est le moins gourmand, puisqu’il ne consomme que 500 Watts.
Néanmoins, la consommation réelle de votre bain à remous va également dépendre de certains facteurs tels que la température de l’eau, les dimensions du bassin ou encore de la fréquentation.
Plus votre jacuzzi gonflable est utilisé, plus la filtration et le système de massage seront sollicités. De plus, le réchauffeur électrique doit fonctionner plus longtemps pour atteindre la température de consigne si le bassin est volumineux.

Comment réduire la facture d’électricité ?

Il existe certaines astuces pour optimiser la consommation d’énergie de votre bain à remous.
D’une manière générale, laisser fonctionner votre appareil en permanence n’engendre pas de surplus de consommation. Une fois la valeur consigne atteinte, le système de chauffage ne fait plus stabiliser la température de baignade. Vous devez néanmoins veiller à régler la température de l’eau aux alentours des 30 °C.
L’installation de la couverture isotherme est également utile lorsque le spa gonflable n’est pas utilisé. Ce conseil est valable que votre appareil soit installé en intérieur ou en extérieur. En effet, cet accessoire va empêcher les échanges thermiques avec le milieu ambiant. Le système de chauffage sera ainsi moins sollicité, ce qui vous permet de faire de précieuses économies d’énergies.
 
L’installation de la couverture isotherme va également faciliter l’entretien de votre spa gonflable. En effet, une fois couverte, l’eau du bain est à l’abri du pollen, des poussières, des insectes ou des débris végétaux. Vous aurez ainsi moins d'efforts à faire pour traiter l’eau de votre jacuzzi.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Alors que vous vous reposez paisiblement dans les bras de Morphée, votre sommeil est perturbé car votre matelas gonflable se dégonfle. Voici une situation peu confortable, voire embarrassante. La question se pose alors, comment faire pour y remédier ? Découvrez dans ce guide les raisons de ces fuites d’air, ainsi que diverses techniques pour éviter que votre couchage ne se dégonfle à nouveau.

  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Dormir sur un matelas gonflable peut s’avérer pratique en diverses occasions, en particulier en camping. Ces couchages offrent un niveau de confort qui n’est pas négligeable. Cependant, il peut arriver que les néophytes n’apprécient pas l’expérience, car elle peut sembler complexe. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour bien utiliser votre matelas gonflable, et ainsi profiter d’une bonne nuit de sommeil.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité alliant détente et évasion. Lors de vos vacances, vous avez déjà loué un paddle ou en avez emprunté un à un ami pour faire une balade sur l’eau. Cela vous a plu et vous désirez votre propre planche. Il se pourrait également que le paddle loué ou emprunté n'était pas adapté, et vous désirez en acquérir un qui vous offre une utilisation plus confortable. Pour faire le bon choix, il existe différents critères à prendre en compte, dont la taille du paddle SUP. Tous nos conseils pour bien choisir la taille de votre planche stand up paddle.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle est une activité qui fait de plus en plus d’adeptes, dont un grand nombre de femmes. C’est une pratique accessible à tous les niveaux. Par ailleurs, avec l’apparition des paddles gonflables, il est désormais très facile de s’improviser un bain nature à la mer ou dans les sites aquatiques de votre région (lac et rivière). Ce type de planche SUP est facile à transporter. Vous désirez acheter un paddle pour femme ? Dans le choix immense de paddles commercialisés sur le marché, trouver le modèle qu’il vous faut n’est pas évident. Pour faire le bon choix, profitez de ce guide.

  • Guide aquagym et fitness

    Vous pratiquez du stand up paddle et désirez initier vos chérubins à cette activité tendance. La plupart des enfants aiment l’eau. Si c’est le cas pour vos gamins, ils seront certainement si enthousiastes à l’idée de rider sur un paddle SUP. Pour cela, il vous faut acheter une planche qui est adaptée à votre gamin. Quels critères tenir en compte pour choisir un bon paddle pour enfant ? Nos conseils.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité en pleine expansion. Vous pouvez le pratiquer à la mer, sur un lac ou une rivière. Pour cela, vous vous mettez debout sur votre planche, et à l’aide d’une pagaie, vous glissez sur l’eau tout en contemplant la nature. Cette activité vous tente ? Venez découvrir dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le stand up paddle.