Robot de piscine : un accessoire utile pour lutter contre l’eau verte ?

Robot de piscine : un accessoire utile pour lutter contre l’eau verte ?

L’eau verte de la piscine étant le résultat d’un manque de soin, on peut se demander si un robot peut avoir un rôle à jouer dans sa prévention. Il n’y a rien de plus plaisant que de piquer une tête dans l’eau à son retour de travail. Sauf que ce rêve devient vite un cauchemar quand l’eau a viré au vert opaque. Elle devient alors impraticable, car c’est visiblement un signe que les algues s’y sont proliférées. Malheureusement, cette déconvenue, tout propriétaire de piscine y est confronté un jour ou l’autre. S’il existe des solutions permettant de rattraper l’eau verte de la piscine, le mieux est encore de la prévenir. 

Une piscine qui a une eau verte : à quoi est-ce dû ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’eau verte de la piscine. Des algues qui prolifèrent dans le bassin restent bien entendu la principale raison. Néanmoins, il existe d’autres facteurs susceptibles d’entraîner un changement de couleur de l’eau de baignade. Parmi ces derniers, le pollen, une défaillance au niveau du fonctionnement de la filtration. Par ailleurs, l’installation de la bâche de piscine par forte chaleur favorise également le développement des algues dans l’eau de baignade.
D’autres facteurs comme une contamination de l’eau par des engrais ou un chauffage réglé à température élevée diminuant l’efficacité du chlore, peuvent être les responsables. Quand l’eau translucide vire au vert et devient trouble, l’explication est généralement une invasion d’algues dans la piscine.
L’efficacité du désinfectant est impactée par le pH de l’eau devenu vraisemblablement élevé. Le cuivre entraine une eau de couleur vert clair limpide. Du métal tombé dans l’eau, une eau acide, un pH excessivement bas, mais aussi un algicide de qualité médiocre… Tout cela contribue à la présence de cuivre dans l’eau du bassin. On peut aussi pointer du doigt le sable du filtre lorsqu’il n’a pas été changé depuis des années. Pour avoir une filtration correcte, l’idéal est de le changer tous les 3 à 5 ans.

Quelles mesures de prévention contre l’eau verte de la piscine ?

Le vieil adage « Mieux vaut prévenir que guérir » s’applique aussi à l’entretien des piscines, qu’elles soient hors-sol ou enterrées. Il est facile d’éviter le drame de l’expérience de l’eau verte en mettant en œuvre un protocole de nettoyage rigoureux.

Garder un taux correct de désinfectant et de pH

On vous l’a peut-être trop dit, mais le pH est un critère essentiel quand on parle de piscine. Un bon ajustement de son taux permet de s’éviter bien des désagréments. Au même titre que le pH, le désinfectant joue également un rôle crucial en ce sens qu’il permet d’éradiquer les bactéries, les champignons et autres virus présents dans l’eau. Ainsi :

Si votre piscine est traitée au sel, au chlore ou à l’oxygène actif

Le taux de pH idéal doit se situer entre 7 et 7,4. Au-delà, votre désinfectant n’aura aucune action. Par ailleurs, il faut un taux de chlore de 0,5 à 1,5 mg/l. Celui de l’oxygène actif est à maintenir entre 8 et 10 mg/l.

Si le traitement de la piscine consiste au brome

L’efficacité du brome reste intacte malgré une eau avec une température chaude et un pH élevé. Cependant, ce dernier aura tendance à constituer un terrain propice aux algues. C’est pourquoi vous devez garder de préférence un pH de 7,2 à 7,6 tout au plus. Le taux de brome quant à lui peut osciller entre 1,5 et 3 mg/l. Des bandelettes de test sont aujourd’hui disponibles dans le commerce. Procurez-vous-en pour tester l’eau de votre piscine à raison d’une à deux fois par semaine. Selon le cas, vous pouvez utiliser du pH+ ou du pH-.

Veillez à l’efficacité de la filtration de la piscine

Vous devez nécessairement surveiller le système de filtration afin de prévenir l’eau verte de la piscine. Celui-ci se doit d’être efficace pour laisser l’eau respirer et supprimer correctement les impuretés. À cet effet, il est impératif que le débit du filtre corresponde au volume d’eau du bassin.
La formule suivante permet de calculer le débit de filtre idéal : Volume d’eau au m3/4. Par ailleurs, dans l’optique d’éviter à l’eau de changer de couleur, il faut également un temps de filtration juste. En cas d’eau à température inférieure à 30°, la filtration doit s’effectuer suivant le calcul T°eau/2. En revanche, si la température de l’eau dépasse les 30°, la filtration est à faire 24h/24.

Miser sur les anti algues en prévention de l’eau verte.

L’anti-algues à ajouter en quantité modérée renforce l’action du désinfectant, lequel s’avère lui-même être un anti-algues efficace. En plus de constituer une mesure préventive contre la piscine à l’eau verte, ce complément de traitement conforte la défense contre ces micro-organismes en limitant à la fois leur apparition et leur propagation. À titre de prévention, vous pouvez par exemple verser de l’anti-algues hebdomadairement dans votre piscine.

Réaliser le nettoyage du bassin et des équipements de la piscine

Lorsque les bactéries ont envahi les parois ainsi que le fond de la piscine, elles vont s’y incruster. Seul un nettoyage régulier du bassin peut les empêcher de s’y développer. Décoller les saletés avec un brossage rigoureux des parois. N’hésitez pas à recourir à un produit adapté pour frotter la ligne d’eau. Les robots de piscine, qu’ils soient hydrauliques à aspiration, hydraulique à pression ou électriques, sont vos alliés les plus sûrs pour aspirer le fond de la piscine.
Parallèlement, n’omettez pas de désinfecter les accessoires pour éviter toute contamination avec le passage de l’eau. Pour cela, vous pouvez procéder à un contre-lavage du filtre une fois dans le mois. Concernant cet élément, une désinfection avec un produit dédié s’impose avant la saison. N’oubliez pas non plus de laver le panier du skimmer et le préfiltre de la pompe.

Utilisez la bâche de piscine avec parcimonie

Certes. La bâche de piscine est indispensable pour rehausser la température de l’eau et pour abriter le plan d’eau de sorte à empêcher toutes sortes de débris de venir s’y déposer. Cependant, c’est une erreur courante de laisser la bâche sur le bassin, qu’il s’agisse d’une bâche à bulle ou de protection. Quand il fait chaud, une bâche laissée sur la piscine transforme l’eau en un terrain favori des algues.

Le robot de piscine : l’accessoire à avoir sous la main contre l’eau verte

Se baigner dans une piscine avec une eau verte. Avouez que ce n’est pas ce qu’il y a de plus glamour ! De plus, c’est très nocif pour la santé de la peau en premier, mais aussi pour la santé en général. Afin de retrouver une eau de baignade saine, il faut agir. Pour cela, vous devez vous armer d’un système de nettoyage qui soit à la fois polyvalent et autonome. Un robot de piscine est spécialement conçu pour lutter contre les impuretés et les algues.
Vous économisant des efforts et du temps, cette machine peut assurer toutes les opérations de nettoyage de votre piscine. Entièrement automatisés, les robots piscine sont déclinés en 3 catégories. Il y a ce qu’on appelle les robots de piscine hydrauliques, les robots nettoyeurs électriques et les robots à pression ou à surpresseur.

Comment un robot piscine participe-t-il à l’éradication de l’eau verte ?

Un robot piscine étant chargé du nettoyage de l’eau de baignade, on peut se demander s’il est efficace ou non contre l’eau verte. La réponse à cette question est oui sur toute la ligne. Toutefois, il y a des étapes à respecter.

Première étape

Une rectification en amont du pH de l’eau de la piscine doit être effectuée avant de sortir cette artillerie lourde. Le potentiel Hydrogène ou pH doit en effet atteindre son taux optimal de 7,2 à 7,6. S’il est trop élevé, on utilise un pH correcteur moins. À l’inverse, s’il est trop faible, il faut un correcteur pH plus.

Deuxième étape

Vérifiez que le filtre n’est pas trop encrassé. Au besoin, nettoyez-le ou changez-le. Ensuite, entamez un traitement-choc de l’eau en combinant algicide, désinfectant et oxydant. Le but est ici de choquer la piscine. Si cela s’avère indispensable, vous pouvez en complément, ajouter un autre produit anti-algues à l’eau. Il convient par la suite de mettre la filtration en position de marche forcée. L’eau reprendra petit à petit une couleur normale. De manière générale, on doit attendre 48 heures avant de pouvoir utiliser son robot de piscine.
Une raison à cela est que le cycle de filtration nécessite aussi près de 2 jours sans interruption suivant l’ampleur des dégâts. Un robot nettoyeur décolle et aspire les algues accrochées au revêtement de la piscine. Son avantage par rapport à un balai est qu’il suffit de le programmer et de le lancer, éventuellement de le piloter via une télécommande s’il s’agit d’un modèle télécommandable. Notez qu’un robot hydraulique requiert un contre lavage du filtre en plus des produits chimiques.
C’est indispensable si on veut éradiquer complètement ces micro-organismes afin qu’ils ne sévissent plus de nouveau dans la piscine. Quel que soit le modèle de votre accessoire, l’opération de chasse aux algues doit se terminer par le rallumage de la filtration. Ce, dans l’objectif de supprimer complètement toute trace d’impureté de la surface de la piscine et de son eau.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    L’entretien du liner d’une piscine Gre Pool ne doit pas être négligé. En effet, cette étape est indispensable pour préserver la durée de vie de son matériel, mais aussi garantir la qualité de l’eau. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes habitudes afin d’éviter une dégradation accélérée du liner de sa piscine.

  • Guide piscine hors-sol

    Avoir une piscine privée dans le jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. Et pourtant, peu osent sauter le pas. Cela est notamment dû aux nombreuses idées reçues dont souffre ces espaces de baignade. Pourtant, avoir un espace de baignade privatif dans le jardin augmente la valeur du patrimoine immobilier. Cela permet aussi de créer un espace de vie qui fera le bonheur des petits comme des grands. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître avant de construire une piscine privée.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine ronde est un modèle très apprécié des consommateurs. Très pratiques et agréables à regarder, ces bassins de nage trouvent facilement une place dans tous les jardins. Il existe néanmoins une grande variété de modèles de piscines de forme arrondie. Comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez dans ce guide les différentes variétés d’espaces de baignade arrondies, leurs avantages et inconvénients ainsi que les critères de choix.

  • Guide piscine hors-sol

    La construction d’un bassin hors-sol est une solution très simple pour embellir son jardin ou sa terrasse. Cela permet aussi de profiter d’un espace de fraîcheur et de détente pour oublier ses tracas. Ces pièces d’eau peuvent néanmoins prendre différentes configuration. Il est donc important de bien préparer son projet, afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques conseils qui vont vous aider à aménager un bassin d’ornementation hors-sol dans un espace extérieur.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine en bois connaît un succès grandissant auprès du public. Cela n’a rien de surprenant puisque ces bassins de nage sont peu chers, élégants et intègrent aisément tout type d’environnement. De plus, il existe une grande variété de modèles, et ces espaces de baignade peuvent être installés hors-sol ou être enterrés.

  • Guide piscine hors-sol

    Quoi de mieux qu’une piscine pour profiter des plaisirs de l’eau dans son jardin ? Pourtant, choisir le modèle idéal est loin d’être simple. En effet, ces bassins se déclinent sous différentes gammes, qui présentent chacun ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important de prendre cela en compte avant d’entreprendre des travaux de construction.