Comment déterminer le débit de sa pompe de piscine: guide complet

Comment déterminer le débit de sa pompe de piscine: guide complet

Débit et puissance font partie des critères essentiels lors de l’achat d’une nouvelle pompe de piscine. Ces deux éléments permettent de savoir si l’appareil correspond aux besoins du bassin de nage. Il est donc indispensable de bien estimer les performances de son matériel, pour éviter de mauvaises surprises. Voici un petit guide qui vous aidera à calculer le débit, et la puissance, de votre pompe de filtration. 

Comment fonctionne une pompe de piscine ?

La pompe de piscine est l’élément central du circuit hydraulique d’une piscine. En effet, elle fait en sorte que l’eau du bassin circule dans les canalisations et traverse les filtres, avant de retourner dans la piscine. Sa puissance et son débit conditionnent ainsi l’efficacité de la filtration.

Les éléments essentiels d’une pompe de piscine

La turbine et le moteur électrique sont les deux éléments principaux d’une pompe de piscine. Le moteur actionne la rotation de la turbine afin que l’eau puisse circuler dans les canalisations. La turbine ressemble à une hélice. En tournant, elle aspire l’eau puis la force à passer dans le circuit hydraulique.
Un pré-filtre, ou panier filtrant, se trouve en amont de la pompe. Ce dispositif retient les impuretés grossières qui pourraient bloquer la turbine ou encrasser le filtre. Le pré-filtre possède un couvercle transparent. Il est ainsi possible de contrôler la bonne circulation de l’eau ainsi que le volume d’impuretés collectées.
Enfin, une pompe de piscine possède deux orifices permettant le raccordement avec le circuit hydraulique. L’orifice d’entrée se situe avant le pré-filtre, tandis que celui de sortie se trouve juste au-dessus de la turbine.

Fonctionnement d’une pompe de piscine

La pompe de piscine est installée au cœur d’un réseau de canalisation. Ce dernier permet l’acheminement de l’eau sale vers le filtre, puis le refoulement de l’eau propre vers la piscine. L’eau y circule en circuit fermé et sous pression.
La pompe de filtration aspire l’eau souillée par l’intermédiaire des skimmers. Cela peut également se faire via la prise balai lorsque le balai aspirateur ou le robot hydraulique est mis en marche. L’eau impure est ensuite renvoyée vers le filtre afin qu’il puisse éliminer toutes les impuretés.
Une fois propre, l’eau de la piscine traverse le réchauffeur ou la pompe à chaleur, si la piscine est équipée d’un système de chauffage. Elle retourne ensuite dans le bassin par l’intermédiaire des buses de refoulement.
En retournant dans le bassin, l’eau propre crée un courant. Elle renvoie ainsi l’eau souillée en direction des skimmers. Cette eau est de nouveau aspirée par la pompe pour être filtrée, puis chauffée, avant d’être refoulée dans la piscine.

À quoi sert une pompe de piscine ?

La pompe de piscine est un des éléments clés de la filtration. Sans elle, les baigneurs ne peuvent pas profiter d’une eau limpide et claire. En effet, cet appareil est considéré, à juste titre, comme étant le cœur de la piscine. Elle assure la bonne circulation de l’eau dans le circuit hydraulique, et prévient ainsi tout phénomène de stagnation.
La pompe de piscine joue un rôle prépondérant dans le traitement mécanique de l’eau. Elle aspire l’eau souillée et la fait circuler au travers du dispositif de filtration. Cela permet d’éliminer toutes les impuretés qui polluent la piscine. L’eau propre est ensuite renvoyée dans le bassin au travers des buses de refoulement. Son débit doit ainsi être suffisamment important pour que toute l’eau du bassin puisse être traitée.
Cet appareil intervient également dans la désinfection de la piscine. En effet, elle effectue un brassage continu de l’eau, et contribue ainsi à une dispersion homogène des produits de traitement dans le bassin. Cela permet d’éliminer plus efficacement les algues et les micro-organismes, tout en préservant l’équilibre de l’eau.
Il est à noter que la pompe de piscine assure certaines fonctionnalités secondaires, mais non moins importantes. Cet appareil intervient notamment dans l’entretien du filtre, et prévient ainsi tout risque de colmatage. De plus, elle participe au bon fonctionnement des accessoires de nettoyage tels que le balai aspirateur ou le robot hydraulique.

Comment choisir une pompe de piscine ?

La pompe de filtration joue un rôle clé dans la qualité et la propreté de l’eau de baignade. Il est donc important de bien choisir cet accessoire de piscine. Pour cela, il faut prendre en considération plusieurs paramètres :

Le couple débit-puissance

Le couple débit et puissance constituent les premiers paramètres à prendre en compte au moment de faire son choix. Ces deux éléments sont intimement liés, et donnent une indication sur le niveau de performance de l’appareil.
Le débit de filtration correspond au volume d’eau que la pompe peut déplacer durant une période de temps donnée. Il est généralement exprimé en m3/h. D’une manière générale, le débit doit être suffisamment important afin que toute l’eau du bassin puisse être filtrée en moins de 4 heures.
La puissance d’une pompe de filtration est indiquée en CV ou en kW. Ce paramètre permet d’évaluer le rendement de l’appareil. En effet, elle indique la consommation électrique de l’appareil.

La filtration

La pompe et le filtre sont deux appareils indispensables au bon fonctionnement d’une piscine. Si la pompe se charge de faire circuler l’eau du bassin dans le circuit hydraulique, le filtre est responsable de son épuration. Il faut ainsi veiller à ce que la filtration supporte la charge de travail que lui impose la pompe.
Dans le cas où le débit de la pompe est trop faible, la cuve du filtre mettra trop de temps à se remplir. La filtration s’effectue alors trop lentement. Dans le cas contraire, si la pompe est trop puissante, le filtre ne peut pas accueillir toute l’eau. La filtration ne sera donc pas optimale.

Le niveau sonore

La pompe de filtration émet un certain niveau de bruit lorsqu'elle fonctionne. Elle peut ainsi gêner les baigneurs, notamment lorsqu’elle est installée dans un endroit mal isolé. Cela est notamment le cas lorsque le local technique est trop proche de la plage de piscine.
Le niveau acoustique d’une pompe de filtration est exprimé en décibel (dB). En général, ces appareils sont considérés comme étant suffisamment silencieux lorsque le niveau de bruit émis est inférieur à 70 dB. Un appareil dont le niveau acoustique est de 45 dB est d’ailleurs considéré comme inaudible.
Il est à noter que le niveau acoustique d’une pompe de filtration dépend de sa vitesse de fonctionnement. Il est donc conseillé de privilégier les pompes à vitesse variable pour éviter les nuisances sonores.

Auto-amorçant ou non

Les pompes de filtration peuvent être classées en deux catégories : les pompes classiques (ou centrifuges) ainsi que les pompes auto-amorçantes. Le choix dépend principalement de la position du local technique par rapport au niveau de l’eau.
Si le local technique se situe au-dessus du niveau de l’eau, il est conseillé de s’orienter vers une pompe de piscine auto-amorçante. Ces accessoires de piscine ont la particularité de démarrer tout seuls une fois le pré-filtre rempli, ce qui facilite leur mise en marche.
Dans le cas où le local technique est situé en-dessous du niveau de l’eau, une pompe classique peut faire l’affaire. En effet, l’eau va pénétrer naturellement dans l’appareil sous l’effet de la gravité. Il sera ainsi plus facile de mettre sa pompe de filtration en marche.

Comment évaluer le débit de filtration d’une pompe de piscine ?

Une eau qui se trouble est souvent synonyme de filtration inadaptée. Pour éviter ce phénomène, il est indispensable de bien calculer le débit minimal de filtration. En effet, la vitesse de circulation de l’eau est un élément clé pour profiter d’une piscine propre, saine et agréable pour les baigneurs. Ce débit de filtration est estimé en m3/h.

Volume et temps de filtration

Afin de pouvoir estimer efficacement le débit minimal de filtration, il faut dans un premier temps évaluer le volume d’eau d’une piscine. En effet, plus le bassin est volumineux, plus la pompe de filtration devra être performante.
D’une manière générale, le débit horaire de filtration dépend du volume d’eau de la piscine et du temps nécessaire de filtration.
Débit horaire (m3/h) = volume de la piscine (m3)/temps de filtration
La qualité de la filtration dépend ainsi du temps nécessaire qu’il faut pour recycler entièrement l’eau du bassin. Il est généralement admis que la filtration complète de la piscine doit se faire pendant une durée de 4 à 6 heures.
Afin de minimiser la consommation d’énergie, et donc la facture d’électricité, il est conseillé de réaliser une filtration complète en 4 heures.
Débit horaire (m3/h) = volume de la piscine (m3)/4 (heures)
De ce fait, si le volume de la piscine est de 50 m3, la pompe de piscine doit être capable de refouler 12,5 m3 d’eau par heure. Cela est notamment le cas de la pompe de piscine Hayward Super Pump (réf : HAY-100-0032). Dans le cas où la piscine contient 100 m3 d’eau, la pompe de filtration doit avoir un débit d’au moins 25 m3/h, comme la pompe de filtration ACIS Solubloc 20 compatible Desjoyaux P25 (réf : 1718800).

Un calcul trop simple…

Bien que la formule précédente soit élégante et relativement précise, elle reste trop simpliste. En effet, elle ne tient pas compte des différentes contraintes qui sont imposées au réseau hydraulique. Cela est notamment le cas des pertes de charge ainsi que du potentiel de pollution de la piscine. Ces derniers ne doivent pas être sous-estimés sous peine d’avoir de mauvaises surprises.

Potentiel de pollution

Le potentiel de pollution d’une piscine dépend de son emplacement, mais également de ses caractéristiques. Il faut notamment savoir que plus la piscine est large, plus le risque de pollution est élevé. En effet, les polluants comme la poussière et les débris végétaux ont plus de points d’entrée.
Une piscine installée à proximité de végétations aura également plus de chance de se polluer rapidement. De plus, une faible profondeur d’eau favorise le phénomène de photosynthèse. Les algues et les bactéries se développeront ainsi plus vite dans la piscine.

Encrassement du filtre

Le calcul de départ tient la route lorsque le filtre est neuf et en bon état. Toutefois, au fur et à mesure qu’il épure l’eau, le filtre aura tendance à s’encrasser. Cela aura une influence sur ses performances ainsi que sur le temps de filtration. De ce fait, pour optimiser la durée de filtration, il faudra tenir compte du risque d’encrassement du filtre de la piscine.

Pertes de charge

En parcourant les canalisations hydrauliques d’une piscine, l’eau peut rencontrer différents obstacles qui peuvent engendrer une baisse de pression. Ces baisses de pression sont appelées pertes de charge. Il est important de les prendre en compte lors de l’estimation du débit minimal de la pompe de piscine.
Plusieurs facteurs peuvent provoquer des pertes de charges comme le frottement de l’eau avec les canalisations, la longueur des tuyaux, les raccords, voire les différents équipements de la piscine.

Coefficient de colmatage

Afin d’avoir une estimation plus précise des besoins d’une piscine, il est important de rajouter un coefficient de colmatage à la formule précédente. Ce dernier sera noté c, ce qui nous donne :
Débit horaire minimal (m3/h) = (volume de la piscine (m3) * c)/ 4 (heures)
Afin de rendre le calcul plus digeste, le coefficient de colmatage est généralement estimé à 1,2. Toutefois, si l’environnement est très polluant, ou si les pertes de charge sont trop importantes, c prend comme valeur 1,3.

Qu’en est-il du calcul de la puissance d’une pompe de piscine ?

La puissance d’une pompe de filtration est étroitement liée à son débit ainsi qu’au volume de la piscine. Le calcul de la puissance d’une pompe de piscine ne doit pas être minimisé. En effet, elle a une influence sur la durée de vie du matériel ainsi que sa consommation d’électricité.
D’une manière générale, plus la piscine est volumineuse, plus la pompe de filtration doit être puissante. Cela est également le cas lorsque le débit de la pompe est insuffisant. En s’orientant vers un appareil suffisamment performant, les risques d’usures prématurées seront moindres. Cela permet également de garantir la qualité de la filtration. Toutefois, si le bassin est peu volumineux, il n’est pas nécessaire d’investir dans un appareil très puissant.
La puissance d’une pompe de filtration est exprimée en CV ou en kW. 1 CV correspond à environ 0,735 kW. Cela signifie qu’une pompe dont la puissance est de 2 CV consomme environ 1500 W d’électricité. D’une manière générale, la puissance d’une pompe de filtration peut aller de 0,25 CV à 3 CV. Il est ainsi possible d’estimer la puissance nécessaire en fonction du volume de la piscine :
Si la piscine fait plus de 120 m3, la pompe de filtration doit avoir une puissance de 3 CV, comme la pompe de piscine STA-RITE 5P6R Standard (réf 5P6RH1).
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    L’entretien du liner d’une piscine Gre Pool ne doit pas être négligé. En effet, cette étape est indispensable pour préserver la durée de vie de son matériel, mais aussi garantir la qualité de l’eau. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes habitudes afin d’éviter une dégradation accélérée du liner de sa piscine.

  • Guide piscine hors-sol

    Avoir une piscine privée dans le jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. Et pourtant, peu osent sauter le pas. Cela est notamment dû aux nombreuses idées reçues dont souffre ces espaces de baignade. Pourtant, avoir un espace de baignade privatif dans le jardin augmente la valeur du patrimoine immobilier. Cela permet aussi de créer un espace de vie qui fera le bonheur des petits comme des grands. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître avant de construire une piscine privée.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine ronde est un modèle très apprécié des consommateurs. Très pratiques et agréables à regarder, ces bassins de nage trouvent facilement une place dans tous les jardins. Il existe néanmoins une grande variété de modèles de piscines de forme arrondie. Comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez dans ce guide les différentes variétés d’espaces de baignade arrondies, leurs avantages et inconvénients ainsi que les critères de choix.

  • Guide piscine hors-sol

    La construction d’un bassin hors-sol est une solution très simple pour embellir son jardin ou sa terrasse. Cela permet aussi de profiter d’un espace de fraîcheur et de détente pour oublier ses tracas. Ces pièces d’eau peuvent néanmoins prendre différentes configuration. Il est donc important de bien préparer son projet, afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques conseils qui vont vous aider à aménager un bassin d’ornementation hors-sol dans un espace extérieur.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine en bois connaît un succès grandissant auprès du public. Cela n’a rien de surprenant puisque ces bassins de nage sont peu chers, élégants et intègrent aisément tout type d’environnement. De plus, il existe une grande variété de modèles, et ces espaces de baignade peuvent être installés hors-sol ou être enterrés.

  • Guide piscine hors-sol

    Quoi de mieux qu’une piscine pour profiter des plaisirs de l’eau dans son jardin ? Pourtant, choisir le modèle idéal est loin d’être simple. En effet, ces bassins se déclinent sous différentes gammes, qui présentent chacun ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important de prendre cela en compte avant d’entreprendre des travaux de construction.