Comment installer sa piscine en bois ? Les différentes étapes

Comment installer sa piscine en bois ? Les différentes étapes

Une piscine en bois a de nombreux atouts. Elle est robuste, esthétique et disponible dans de nombreux modèles. Vous avez décidé d’en acheter une ? Après sa livraison chez vous, il ne vous reste plus qu'à assembler les pièces qui la composent et à l’installer dans votre jardin. Sachez toutefois qu’en fonction de la taille de la piscine et de la configuration choisie, il faut compter quelques jours pour y parvenir. Découvrez les différentes étapes pour bien installer votre piscine en bois. 

Étape 1 : Assurez-vous que toutes les pièces sont complètes

Lors de la réception de votre pack, vous devez bien vérifier si le nom, la référence, et le nombre des pièces qui figurent dans le bon de livraison sont conformes à ceux qui paraissent dans le bon de commande. Cette étape est cruciale. En effet, le montage est difficile, voire impossible à réaliser si une pièce venait à manquer. 
Pour le cas d’une piscine en bois Pistoche BWT (réf 27160209), par exemple, la livraison se fait via deux colis différents. Dans le premier colis, vous devriez avoir une pompe de filtration, un liner, un paquet contenant toute la visserie, un lot de flasques et une sangle de déroulement.
Et dans le second, vous devriez trouver une palette qui renferme toute la structure en bois, des profilés en PVC et en alu, un enrouleur avec couverture, une barre de tirage, et un tapis de sol.
Cette mini piscine de BWT  est conçue spécifiquement pour les enfants. Son niveau d’eau peut être réglable en fonction de la taille de vos enfants.

Étape 2 : Préparez l’emplacement de la piscine en bois

Avant de procéder au montage, il faut d’abord bien choisir l’emplacement de votre piscine en bois.

Choisir le bon emplacement

L’idéal serait de trouver un endroit bien ensoleillé et abrité du vent. Votre piscine en bois ne devrait pas être installée trop près des plantes ligneuses, car leurs grandes racines pourraient nuire à la stabilité du sol. En plus, la chute des feuilles n’est pas seulement gênante pour les baigneurs, elle pollue également l’eau.
Veillez aussi à ce que le lieu se situe proche d’un point d’eau et d’une source d’électricité. L’existence d’un point d’eau à proximité facilite le remplissage du bassin. Et l’électricité est indispensable pour faire fonctionner le système de filtration.
Lors des travaux de plomberie et d’installation électrique, vous devez quand même bien faire attention en faisant en sorte que les tuyaux et les fils soient parfaitement dissimulés.
Assurez-vous également que le lieu choisi est à l’abri des regards indiscrets. De cette manière, vous pourrez profiter agréablement et librement de votre bassin.

Préparer le sol

Après cela, vous devez préparer le sol qui va accueillir le bassin. Pour une installation hors-sol, la surface devrait être entièrement nue, lisse et nivelée. Si vous comptez enterrer partiellement ou entièrement votre piscine, alors il vous faudra faire appel à des professionnels pour creuser le sol.
Pour une pose hors sol, en fonction de la taille du bassin, des travaux de stabilisation du sol peuvent être nécessaires. Par exemple, pour une petite piscine en bois pour enfants telle que le modèle myPoolTropic Junior de BWT (réf 27160409), la mise en place d’une couche géotextile suffit. Cette dernière empêche l’humidité provenant du sol d’atteindre la structure en bois de la piscine.
En revanche, pour une grande piscine, le fabricant peut recommander la réalisation d’un support en béton afin de pouvoir bénéficier de la garantie offerte sur la structure. C’est le cas si, par exemple, vous avez acheté une piscine Ubbink Linea rectangulaire aux dimensions 11 x 5 x 1,4 m (réf 7504551). Elle doit être installée sur une dalle de béton d’une épaisseur de 20 cm minimum.

Étape 3 : La réalisation d’une dalle bétonnée

Étant donné qu’une dalle de béton demande des jours, voire des semaines de séchage, il vaut mieux la préparer la dalle bien avant la réception du bassin. Demandez la notice d’installation pour connaître l’épaisseur et les dimensions de la dalle à réaliser.
Pour la réaliser, commencez par délimiter la surface de la dalle en vous servant de piquets et d’une corde en nylon. Veillez à ce que votre délimitation ne soit pas trop ajustée à la dimension de la piscine. Procédez ensuite aux creusement et terrassement. Vous avez le choix entre travailler le sol à la main ou vous servir d’un engin prévu à cet effet.
Puis, déposez un lit de graviers d’une épaisseur minimum de 10 cm au fond, suivi d’un mélange de sable et de graviers de 5 cm environ. Aplanissez le tout à l’aide d’une dame.
Une fois tout cela effectué, vous pouvez passer au coffrage. L’usage du bois est à la fois plus pratique et économique dans ce cas. Lorsque ce dernier est réalisé, faites le mélange de ciment, sable, et gravier en respectant bien le dosage. Vous pouvez faire cela manuellement, mais la solution la plus pratique est d’utiliser une machine bétonnière.
En dernier lieu, faites couler le béton à partir du centre vers l’extérieur. L’utilisation d’un niveau à bulle est très importante, car cela permet d’avoir une surface bien plane.
Attention, nous vous invitons à vous reporter à la notice du fabricant car certaines piscines en bois nécessitent des réservations dans la dalle pour les jambes de force. Il vous faudra donc tracer les jambes de force selon les recommandations du fabricant pour ne pas couler de béton à leur emplacement et ainsi pouvoir ensuite les positionner. D’autres piscines bois vous imposent de faire couler la dalle en même temps que les jambes de force et/ou renforts du bassin, vous ne pourrez donc entreprendre cette démarche que lorsque vous aurez réceptionné la piscine et aurez les éléments en main.

Étape 4 : Effectuez le montage de la piscine

Le montage et l’installation de la piscine en bois se font directement à l’endroit prévu pour son emplacement. Pour cela, la mise en place des piles de madriers formant les parois constitue la première étape du montage. Vous n’avez qu’à suivre les instructions indiquées dans la notice d’installation fournie avec la piscine lors de sa livraison.
Ensuite, vous mettez en place le skimmer, idéalement du côté où le vent souffle beaucoup. Lorsque l’ossature de la structure est en place, vous devez la renforcer et la stabiliser à l’aide des margelles. 
Pour installer ces dernières, il faut bien respecter leurs écartements ainsi que leurs positions en perpendiculaire. Les vis de fixation devront être placées du côté interne pour des raisons de sécurité et d’esthétique.
Dans le cas des piscines octogonales allongées, il faut installer des jambes de force pour servir de renfort à la structure. Vous devez visser ces bois robustes et épais de manière verticale le long du bassin de votre piscine.
Puis, avant de mettre en place le liner, posez le feutre de fond et de parois. Vous pouvez choisir de les coller, visser, ou agrafer. Sur la partie supérieure du feutre, vont ainsi se placer les rails permettant au liner de s’installer.

Étape 5 : Raccordez le système de filtration

Avant de procéder au raccordement, assurez-vous d’abord d’avoir en main tous les éléments. Il s’agit principalement des coudes, des différents raccords, du tuyau PVC, d’un mètre, d’une scie, du papier de verre, du ruban d’étanchéité, d’un chiffon et de la colle forte.
Après cela, positionnez tous les accessoires qui composent le système de filtration afin de pouvoir dessiner au préalable le schéma technique à respecter lors des travaux de raccordement. 
Faites le montage des raccords pour l’entrée et la sortie d’eau, à l’aide des joints toriques. Puis, raccordez la pompe à l’orifice supérieure de la vanne. Continuez avec le raccordement au niveau de la buse de refoulement.
N’oubliez pas le raccord du système de filtration avec les égouts, car ils jouent un grand rôle dans le contre-lavage du filtre ou la vidange de votre piscine.

Étape 6 : Mettez en eau la piscine

Pour remplir votre piscine en bois, vous n’avez qu’à vous servir d’un tuyau et de le raccorder à votre robinet de jardin le plus proche. Toutefois, étant donné que le débit moyen d’un robinet est d’environ 12 l/min, il est plus judicieux d’utiliser plusieurs tuyaux d’arrosage à la fois. Cela permet d’accélérer le rythme de remplissage.
Vous pouvez également utiliser l’eau de puits pour remplir votre piscine. Dans ce cas, il faudra que vous ayez à votre disposition une pompe à eau suffisamment puissante. En outre, il est recommandé de faire au préalable un test physico-chimique de l’eau afin d’identifier les traitements à réaliser.
Le remplissage d’une piscine en bois peut durer plusieurs jours, surtout si celle dont vous disposez est de grande taille. Aussi, pour éviter que l’eau ne s’évapore au point de diminuer de volume, il est plus judicieux de la couvrir avec une bâche à la fin de chaque journée de remplissage.
En plus, pour maintenir l’eau propre, il est conseillé de n’arrêter le remplissage de la première journée que lorsque le niveau médian du skimmer est atteint. Cela permet le démarrage du système de filtration.
Attention, nous vous rappelons que lorsque la piscine est enterrée ou semi enterrée, un dispositif de sécurité conforme à la norme NF est exigé à la mise en eau. Si votre piscine est hors sol, prévoyez également un système de sécurité (barrière, couverture à barres, etc) afin que vos jeunes enfants ne puissent pas avoir un accès libre à la piscine.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    L’entretien du liner d’une piscine Gre Pool ne doit pas être négligé. En effet, cette étape est indispensable pour préserver la durée de vie de son matériel, mais aussi garantir la qualité de l’eau. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes habitudes afin d’éviter une dégradation accélérée du liner de sa piscine.

  • Guide piscine hors-sol

    Avoir une piscine privée dans le jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. Et pourtant, peu osent sauter le pas. Cela est notamment dû aux nombreuses idées reçues dont souffre ces espaces de baignade. Pourtant, avoir un espace de baignade privatif dans le jardin augmente la valeur du patrimoine immobilier. Cela permet aussi de créer un espace de vie qui fera le bonheur des petits comme des grands. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître avant de construire une piscine privée.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine ronde est un modèle très apprécié des consommateurs. Très pratiques et agréables à regarder, ces bassins de nage trouvent facilement une place dans tous les jardins. Il existe néanmoins une grande variété de modèles de piscines de forme arrondie. Comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez dans ce guide les différentes variétés d’espaces de baignade arrondies, leurs avantages et inconvénients ainsi que les critères de choix.

  • Guide piscine hors-sol

    La construction d’un bassin hors-sol est une solution très simple pour embellir son jardin ou sa terrasse. Cela permet aussi de profiter d’un espace de fraîcheur et de détente pour oublier ses tracas. Ces pièces d’eau peuvent néanmoins prendre différentes configuration. Il est donc important de bien préparer son projet, afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques conseils qui vont vous aider à aménager un bassin d’ornementation hors-sol dans un espace extérieur.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine en bois connaît un succès grandissant auprès du public. Cela n’a rien de surprenant puisque ces bassins de nage sont peu chers, élégants et intègrent aisément tout type d’environnement. De plus, il existe une grande variété de modèles, et ces espaces de baignade peuvent être installés hors-sol ou être enterrés.

  • Guide piscine hors-sol

    Quoi de mieux qu’une piscine pour profiter des plaisirs de l’eau dans son jardin ? Pourtant, choisir le modèle idéal est loin d’être simple. En effet, ces bassins se déclinent sous différentes gammes, qui présentent chacun ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important de prendre cela en compte avant d’entreprendre des travaux de construction.