Peut-on semi-enterrer sa piscine en bois ?

Peut-on semi-enterrer sa piscine en bois ?

Un des nombreux avantages d’une piscine en bois est qu’elle s’adapte à toutes les configurations. Vous pouvez l’installer hors-sol ou l’enterrer complètement. La pose semi-enterrée est un bon compromis entre ces deux types d’installation. 

Pourquoi semi-enterrer votre piscine en bois ?

Semi-enterrer votre piscine en bois présente plusieurs avantages.

Adapté à un terrain en pente

Si vous avez un terrain en pente, la pose hors-sol de votre bassin est impossible sans faire d’importants travaux. Vous pouvez alors semi-enterrer votre piscine en bois. Cela vous évite d’avoir à dépenser du temps et de l’argent pour l’aménagement et le nivellement de votre terrain. 

Une intégration paysagère parfaite

Semi enterrer votre piscine en bois permet de la dissimuler joliment dans votre décor extérieur. Cette configuration accentue le charme et l’esthétique du paysage de votre jardin. Par ailleurs, en aménageant une belle plage autour de votre piscine en bois semi-enterrée, vous verrez que la beauté du paysage sera encore plus spectaculaire.

Une baignade plus sécurisée

Comparée à une piscine complètement enterrée, une piscine en bois semi-enterrée est plus sécuritaire. Vos enfants risquent moins de chuter dans l’eau.

Un faible coût d’installation

Le coût d’installation d’une piscine semi-enterrée est moins élevé comparé à celui d’une piscine enterrée. Effectivement, cela n’exige pas de grands travaux d’aménagement.

Quel modèle de piscine en bois peut-on semi-enterrer ?

Avant de semi-enterrer votre piscine en bois, vous devez vous assurer qu’elle est bien adaptée à cette configuration.

Solidité et résistance du bois

Étant donné qu’une partie de la piscine en bois est à enterrer dans le sol, il faudra alors s’assurer que le bois qui la constitue soit au moins de classe IV. A partir de cette classe, le bois résiste à l’humidité du sous-sol.
Certains bois sont naturellement de classe IV et donc imputrescibles. En revanche, ils sont très coûteux. Les fabricants notoires comme Ubbink, Sunbay et BWT utilisent plutôt des bois appartenant à la catégorie 3 pour la fabrication de leurs piscines.
Afin qu’ils puissent résister à l’humidité, aux intempéries et aux attaques des insectes xylophages et des champignons, ces essences ont fait l’objet d’un traitement autoclave. Avec ce traitement spécifique, le bois acquiert les propriétés d’une essence de classe IV.  
Par exemple, la structure en bois de la piscine BWT myPool Weva rectangulaire 8 x 4 x 1,46 m (Réf : 27196210) est faite avec du pin du Nord de classe IV. Celui-ci a subi un traitement autoclave certifié CTB-P+ SP. Vous pouvez semi-enterrer sans souci cette piscine en bois BWT. Sa structure bénéficie d’ailleurs d’une garantie de 10 ans.

Accord du fabricant

Indépendamment de la solidité et de la résistance du bois, une piscine en bois ne peut être semi-enterrée sans l’avis favorable de son fabricant. Aussi, référez-vous au préalable aux consignes de la notice de montage. Avant de faire votre commande, lisez attentivement la fiche descriptive de la piscine.
Par exemple, pour la piscine en bois Nortland Ubbink Azura rectangulaire de 350 x 505 x 126 cm avec liner bleu (Réf : 7504756), sa fiche technique autorise l’installation semi-enterrée. Et le fabricant offre une garantie de 15 ans sur sa structure.

Nature du sol

Malgré sa robustesse et sa résistance à l’humidité, le bois n’est pas conçu pour être trempé en permanence dans l’eau. Au fil des ans, il finira par pourrir. Aussi, il faut éviter les sols qui sont très perméables.
De même, la technique n’est pas conseillée dans les zones à nappe phréatique peu profonde. Semi-enterrer une piscine en bois n’est également pas une bonne idée près des marécages, rizières et plans d’eau (lac, fleuve, rivière).

Comment semi-enterrer votre piscine en bois ?

Vous avez décidé de semi-enterrer votre piscine en bois ? Voici les étapes à suivre pour sa mise en place.

Démarches administratives

Avant de procéder à la préparation du terrain et à l’installation proprement dite, il faudra d’abord être en règle vis-à-vis de l’administration.
Si la surface de nage de votre piscine en bois est inférieure à 100 m², vous devez simplement faire une déclaration de travaux auprès de la mairie de votre commune.
Une demande de permis de construire est par contre exigée si la superficie de votre piscine en bois dépasse les 100 m². Il en est de même si plus de 60 cm de la paroi de la piscine sont visibles ou encore si vous prévoyez d’installer un abri dont la hauteur est supérieure à 1,80 m.
Sachez aussi que si vous décidez de semi-enterrer votre piscine en bois, vous devez installer un dispositif de protection normalisé. A cet effet, vous avez le choix entre une barrière, une alarme, une couverture et un abri de piscine.

Le choix de l’emplacement

Pour trouver le lieu le plus approprié pour semi-enterrer votre piscine en bois, différents critères sont à prendre en compte. L’idéal est de choisir un endroit où votre bassin sera exposé au soleil durant la matinée. De cette manière, vous pourrez profiter plus rapidement d’une eau à température agréable.
Si vous souhaitez semi-enterrer votre piscine en bois près d’un arbre afin de le protéger contre le vent et les regards indiscrets, assurez-vous que celui-ci soit à feuillage persistant. De cette manière, ses feuilles ne pollueront pas votre eau de baignade.
Pensez également à l’alimentation en électricité et en eau du bassin ainsi qu’aux emplacements des câbles électriques et des tuyauteries.

Préparation du terrain

Commencez par délimiter l’emplacement de la piscine en bois. Ensuite, faites un trou pouvant l’accueillir. La profondeur du trou doit être inférieure à la hauteur de la piscine en bois. Puis, aplatissez bien le fond. Il doit être bien nivelé et plan.

Pose d’une couche de béton

Il faut faire couler du béton au fond du trou afin d’éviter le contact direct de la structure en bois avec l’humidité du sous-sol. Cela imperméabilise le sol et assure une meilleure stabilité à la piscine en bois. Aucun affaissement de terrain pouvant déformer ou abîmer la structure en bois n’est ainsi à craindre.
Pour semi-enterrer la piscine bois Nortland Ubbink Ocea octogonale de 355 x 550 x 120 cm avec liner bleu (Réf : 7504592), par exemple, il faut prévoir la mise en place d’une dalle bétonnée de 20 cm d’épaisseur.
Si cette épaisseur minimum n’est pas respectée, le dommage subi par la structure en bois ne sera pas pris en charge par le contrat de garantie de 15 ans.

Montage et installation de la piscine en bois

Pour monter votre piscine en bois, commencez par l’assemblage des panneaux de bois qui forment sa structure. Suivez bien les consignes de la notice de montage. Faites-vous aider par au moins une autre personne.
Continuez ensuite par la mise en place du tapis du sol, du feutre de fond, et du feutre de paroi. Puis, installez le liner. Veillez bien à ce qu’aucun pli ne se forme tant au niveau des feutres que du liner. Après cela, vous pouvez installer le skimmer et le dispositif de filtration.
Pour assurer la sécurité du système de filtration, pensez à acheter un coffre en bois. Pour le cas de piscine en bois hors-sol BWT myPool Urbaine Plus aux dimensions 6 x 2,50 m (Réf : 27180214), cet accessoire est déjà fourni dans le kit.

Mise en eau de la piscine

Lorsque tout est en place, vous n’avez plus qu’à remplir le bassin. Pour accélérer le remplissage, servez-vous de plusieurs tuyaux d’arrosage à la fois. Si cela dure plus d’une journée, il est plus judicieux de couvrir de bâche le bassin durant la nuit et durant les temps de pause.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    L’entretien du liner d’une piscine Gre Pool ne doit pas être négligé. En effet, cette étape est indispensable pour préserver la durée de vie de son matériel, mais aussi garantir la qualité de l’eau. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes habitudes afin d’éviter une dégradation accélérée du liner de sa piscine.

  • Guide piscine hors-sol

    Avoir une piscine privée dans le jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. Et pourtant, peu osent sauter le pas. Cela est notamment dû aux nombreuses idées reçues dont souffre ces espaces de baignade. Pourtant, avoir un espace de baignade privatif dans le jardin augmente la valeur du patrimoine immobilier. Cela permet aussi de créer un espace de vie qui fera le bonheur des petits comme des grands. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître avant de construire une piscine privée.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine ronde est un modèle très apprécié des consommateurs. Très pratiques et agréables à regarder, ces bassins de nage trouvent facilement une place dans tous les jardins. Il existe néanmoins une grande variété de modèles de piscines de forme arrondie. Comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez dans ce guide les différentes variétés d’espaces de baignade arrondies, leurs avantages et inconvénients ainsi que les critères de choix.

  • Guide piscine hors-sol

    La construction d’un bassin hors-sol est une solution très simple pour embellir son jardin ou sa terrasse. Cela permet aussi de profiter d’un espace de fraîcheur et de détente pour oublier ses tracas. Ces pièces d’eau peuvent néanmoins prendre différentes configuration. Il est donc important de bien préparer son projet, afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques conseils qui vont vous aider à aménager un bassin d’ornementation hors-sol dans un espace extérieur.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine en bois connaît un succès grandissant auprès du public. Cela n’a rien de surprenant puisque ces bassins de nage sont peu chers, élégants et intègrent aisément tout type d’environnement. De plus, il existe une grande variété de modèles, et ces espaces de baignade peuvent être installés hors-sol ou être enterrés.

  • Guide piscine hors-sol

    Quoi de mieux qu’une piscine pour profiter des plaisirs de l’eau dans son jardin ? Pourtant, choisir le modèle idéal est loin d’être simple. En effet, ces bassins se déclinent sous différentes gammes, qui présentent chacun ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important de prendre cela en compte avant d’entreprendre des travaux de construction.