Comment définir le bon niveau d'eau pour sa piscine : guide complet

Comment définir le bon niveau d'eau pour sa piscine : guide complet

Pour diverses raisons, le niveau d’eau de votre piscine peut fluctuer tout au long de l’année. Par exemple, lorsqu’il pleut abondamment, il peut s’élever très vite, à moins que vous couvriez le bassin. Et en été, durant les périodes de forte chaleur, l’eau peut s’évaporer. Ce qui fait diminuer inévitablement le niveau d’eau dans le bassin. Puis, lorsque vos enfants s’amusent dans l’eau, leurs mouvements font éclabousser l’eau de la piscine. Sachez pourtant qu’un niveau d’eau trop bas ou trop élevé peut nuire au bon fonctionnement de la piscine. Pour cette raison, vous devez surveiller constamment le niveau d’eau à l’intérieur de votre bassin. 

Pourquoi définir le bon niveau d’eau pour votre piscine ?

Il est essentiel de définir le bon niveau d’eau pour votre piscine pour que vous puissiez l’ajuster plus tard s’il est faible ou trop élevé. Sachez que si vous persistez de continuer à vous baigner avec un niveau d’eau anormalement bas ou important, cela risque de faire dysfonctionner le système de filtration.

Problème avec un niveau d’eau élevé pour votre piscine

Votre bassin est équipé d’un skimmer. Lorsque vous mettez en marche la filtration du bassin, ce dispositif aspire l’eau de la piscine et empêche les impuretés qui flottent sur l’eau de boucher le système de filtration du bassin.
Si le niveau d’eau de votre piscine est anormalement élevé, cet équipement s'étouffe et ne parviendra plus à aspirer convenablement les saletés à la surface de l’eau. Les différentes particules en suspension dans l’eau vont ainsi descendre au fond du bassin. Ce qui favorise le développement de bactéries et algues à l’intérieur de la piscine. Votre eau de baignade va alors devenir de plus en plus trouble.
Pour assainir l’eau de votre piscine, vous serez alors contraint d’engager des dépenses supplémentaires pour l’achat de produits désinfectants. Vous devrez aussi investir beaucoup de temps pour assurer le nettoyage du fond et de la paroi de la piscine.
Ainsi, pour permettre au skimmer de remplir correctement sa fonction, vous devez surveiller régulièrement le niveau d’eau de votre piscine. Cela vous permet de jouir d’une baignade confortable dans une eau saine et propre.

Risque encouru avec un faible niveau d’eau

Comparé à un niveau d’eau élevé, un faible niveau d’eau de votre piscine engendre des conséquences plus graves. En effet, si celui-ci est au-dessous du niveau normal, le skimmer n’aspire pas de l’eau, mais plutôt de l’air. Sans eau, le moteur qui fait fonctionner la pompe de filtration risque pourtant de surchauffer. Par conséquent, il peut tomber en panne très rapidement.
L’eau joue, en effet, un grand rôle dans le refroidissement du moteur lorsqu’il tourne à pleine vitesse. S’il en manque, la chaleur dégagée par le moteur va augmenter davantage. La haute température qui s'ensuit finira par endommager les pièces qui forment l’engrenage du moteur, ainsi que les joints d’étanchéité autour du moteur. La pompe se désamorce et cela peut réduire de manière importante sa longévité.

Comment maintenir un bon niveau d’eau pour une piscine ?

Pour protéger votre pompe de filtration et aussi afin de maintenir propre votre eau de baignade, il est, ainsi essentiel de vous assurer que le niveau d’eau soit à son optimal.

Le niveau d’eau idéal d’une piscine

Pour le bon fonctionnement du skimmer, le niveau d’eau du bassin doit se situer à la moitié de ce dernier. Il est trop bas si l’eau ne parvient pas jusqu’au 2/3 de la hauteur, et trop élevé si l’eau dépasse les 3/4 du skimmer.
Avant de démarrer la pompe de filtration, il vous suffit donc de contrôler si l’eau du bassin est à son niveau correct.

Mise en place d’un régulateur de niveau d’eau pour piscine

Si vous ne voulez pas surveiller constamment le niveau d’eau de votre piscine par rapport à la hauteur du skimmer, sachez qu’il est tout à fait possible de mettre en place une veille automatique. Pour cela, il vous suffit de mettre en place un régulateur de niveau d’eau.
Muni d’un mini-flotteur ou de sondes, ce dispositif mesure le niveau d’eau à l’intérieur de la piscine. Ensuite, il va activer automatiquement la pompe de filtration de la piscine pour faire augmenter le niveau de l’eau si celui-ci est trop bas.
Par exemple, si vous avez une piscine enterrée, le régulateur de niveau Hayward 3150 (Réf : HAY-250-0005) vous simplifiera le quotidien. Il assure un maintien du niveau d’eau préalablement défini de manière automatisée.
Pour une piscine en kit, vous pouvez en acheter un séparément si elle n’en est pas équipée. Ensuite, installez le dispositif conformément aux instructions de la notice de montage. Il doit notamment être parfaitement connecté au dispositif de filtration de votre piscine. Sans cela, il ne pourra assurer la régulation du niveau d’eau même s’il détecte effectivement une hauteur anormalement faible ou importante.
Toutefois, il faut noter qu’il est impossible pour un régulateur de niveau d’eau de détecter une éventuelle fuite au niveau de la structure de la piscine. Étant donné que cet incident fait diminuer le niveau d’eau, le régulateur va alors activer en permanence le remplissage du bassin. Ce qui fera augmenter votre consommation d’eau. Vous risquez ainsi d’avoir une facture salée à la fin du mois en cas de fuite.
Pour éviter cela, il est conseillé d’arrêter de temps à autre le régulateur de niveau d’eau de votre piscine. Si vous constatez une baisse anormale de celui-ci, cela signifie l’existence d’une fuite d’eau.

Prévenir les pertes d'eau

Afin d’éviter que le niveau d’eau de votre piscine descende rapidement, pensez à toujours couvrir le bassin à l’aide d’une bâche à bulles lorsque vous ne l’utilisez pas. Cet accessoire empêche l’évaporation de l’eau tout en la protégeant des saletés.
Vous pouvez aussi utiliser une couverture de sécurité à barre 4 saisons. Cette dernière peut être utilisée aussi bien en été pour empêcher l’eau du bassin de s’évaporer et en hiver pour protéger le bassin du gel. Il sécurise en même temps la piscine en empêchant les cas de noyade des enfants de bas âge et des animaux domestiques. Avec cet accessoire, vous n’aurez pas à acheter plusieurs couvertures à la fois. Ce qui ne représente pas seulement un gain d’argent, mais également un gain d’espace.
Si les pertes d’eau proviennent d’un problème de fuite, il vaut mieux signaler le problème à un professionnel, surtout s’il s’agit d’une piscine enterrée. Il dispose du savoir-faire nécessaire pour détecter la source de la fuite et la corriger efficacement.

Comment faire baisser le niveau d’eau de votre piscine ?

En cas de fortes précipitations, le niveau d’eau de votre piscine peut augmenter de manière très importante. Le bassin risque même de déborder. Il se pourrait également que lors du remplissage du bassin, le niveau d’eau soit devenu trop élevé. Dans ces cas, vous devez l’abaisser.

Évacuer le trop plein d’eau

Pour faire descendre le niveau d’eau trop élevé de votre piscine, faites basculer la pompe de filtration en mode « évacuation » afin qu’elle puisse faire évacuer le trop plein d’eau. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, laissez-vous tout simplement guider par la notice de l’appareil.
Pendant ce temps, débarrassez-vous de toutes les saletés se trouvant à la surface de l’eau en utilisant une épuisette, ou encore un balai-aspirateur électrique.

Mettre en place un système trop plein

Pour éviter le débordement de votre piscine durant les périodes de fortes pluies, et aussi afin de maintenir correctement le niveau d’eau de votre piscine, il est recommandé de mettre en place un système de trop-plein. Votre bassin peut en être pré-équipé. Dans ce cas, vous n’avez pas de souci à vous faire. L’eau va sortir automatiquement via ce système. Dans le cas contraire, vous pouvez en installer.
Le trop-plein est une sorte de goulotte qui se situe à proximité du skimmer. Pour en créer un, vous devez découper un cercle d’un diamètre de 32 cm au dos du skimmer. Ensuite, vous branchez la tuyauterie qui fera évacuer l’eau. Pensez à mettre en place une vanne pour contrôler la mise en marche du trop-plein. En effet, durant l’été, les éclaboussures pourraient envoyer l’eau vers le trop-plein. Il faut ainsi fermer la vanne de ce système.

Couvrir le bassin

Pour empêcher le niveau d’eau d’augmenter, pensez également à couvrir votre bassin lorsqu’il pleut. Par ailleurs, sachez que l’eau pluie nuit à l’équilibre de votre eau de baignade. En effet, elle est acide et chargée de nombreuses particules comme le sable, les poussières, etc.
Ces polluants feront alors dégrader la qualité de l’eau du bassin et favorisent l’apparition d’algues. Par conséquent, l’eau de votre bassin change de couleur. Par ailleurs, les vents peuvent transporter beaucoup de saletés dans votre bassin si celui-ci n’est pas couvert.
Toutefois, si l’orage est accompagné de grêle, cette dernière pourrait endommager la couverture de votre bassin ou votre abri piscine. Si vous décidez de ne pas couvrir le bassin pour éviter des dommages, pensez à récupérer rapidement les saletés tombées dans l’eau avec une épuisette une fois l’orage passé. C’est important pour empêcher ces impuretés de boucher le système de filtration.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    Vous avez une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol qui reste tout au long de l’année dans votre jardin ? La bâche d’hivernage pour piscine fait partie des équipements que vous devez acheter afin de protéger votre bassin durant la saison froide. Cette couverture garde propre l’intérieur de la piscine et évite les dégâts pouvant être causés par les intempéries. Vous devez simplement trouver une bâche d’hivernage adaptée à votre piscine.

  • Guide traitement piscine

    Le flotteur d’hivernage de piscine est un accessoire incontournable à installer durant la saison froide pour lutter contre la formation de gel. En effet, ce dernier peut causer des fissures sur la structure ainsi que sur les équipements de votre bassin. Le flotteur d’hivernage de piscine est obligatoire dans le cadre d’un hivernage passif. Quelles sont ses utilités ? Comment fonctionne-t-il ? Combien de flotteurs d’hivernage avez-vous besoin pour votre piscine ? Les réponses à toutes ces questions dans ce dossier.

  • Guide traitement piscine

    Une piscine qui reste à l’extérieur doit être hivernée. Cette procédure est requise lorsque la température descend en dessous des 12 °C. L’hivernage doit se faire correctement afin d’empêcher l’endommagement de la piscine durant l’hiver. Pour procéder, vous devez vous doter d’un bidon de produit d’hivernage pour piscine. De quoi s’agit-il ? Quelles sont ses utilités ? Et, comment vous en servir ? Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le produit d’hivernage pour piscine en bidon.

  • Guide traitement piscine

    L’été vient de s’écouler. Bientôt, vous n’allez plus utiliser votre piscine. Il vous faudra alors procéder à son hivernage. Votre bassin doit, en effet, être bien préparé pour affronter le froid de l’hiver. Cette étape est indispensable pour le garder intact au retour de la saison de baignade. Si elle est bien effectuée, vous retrouvez votre piscine en excellent état au printemps. L’hivernage d’une piscine peut être effectué avec ou sans produit. Dans quels cas est-il possible d’effectuer un hivernage d’une piscine sans produit ? Et comment procéder ? Profitez de ce guide pour garantir la réussite de cette opération.

  • Guide piscine enterrée

    Avoir une piscine dans son jardin est un véritable privilège. Cette installation agrémente vos vacances d’été et améliore votre bien-être quotidien. Pour que votre bassin puisse fonctionner correctement, il faut garder son eau à un niveau correct. Votre piscine ne doit contenir ni trop d’eau ni trop peu d’eau. Si vous ne veillez pas sur votre piscine, elle risque d’être trop pleine et de déborder, surtout durant la période des pluies, et cela peut causer de nombreux dommages. Pour éviter cela, découvrez dans ce dossier le danger que cela présente, ainsi que les précautions à prendre en cas de piscine trop pleine.

  • Guide traitement piscine

    Vous devez désinfecter correctement l’eau de votre piscine afin de la garder propre, saine et limpide. Pour cela, il existe différents produits de traitement au choix. Après le chlore, l’oxygène actif est le produit le plus prisé par les propriétaires de piscine pour traiter leur eau de baignade. En effet, celui-ci a un puissant effet désinfectant. Mais pour qu’il fasse son effet, ce produit chimique doit être correctement dosé. Un surdosage d’oxygène actif dans votre piscine peut présenter des risques.