Construction d’un pool house: Tout savoir sur la réglementation

Construction d’un pool house: Tout savoir sur la réglementation

Qu’elle soit en kit ou maçonnée, la construction d’un pool house doit respecter la réglementation en vigueur dans votre commune. En fonction de la superficie que ce bâtiment occupe, vous serez amené à effectuer différentes démarches administratives. Voici le point sur les différentes règles à respecter lors d’un projet de construction de maisons de piscine. 

Qu’est-ce qu’un pool house ?

Le terme pool house est un anglicisme qui signifie mot pour mot « maison de piscine ». Il se présente le plus souvent sous la forme d’une cabane ou d’un abri, installé à proximité de la piscine. Ces constructions peuvent être livrées en kit, ou bien construites sur-mesure.
Bien qu’il ne joue pas de rôle spécifique dans le bon fonctionnement de la pièce d’eau, le pool house s’est imposé comme un complément indispensable à une piscine privée. En effet, cet accessoire de confort est devenu un espace de vie à part entière, et contribue au bien-être et au confort des baigneurs.

Le rôle d’un pool house

Le pool house est une construction polyvalente qui s’adapte à tous les usages. Dans sa forme la plus simple, la maison de piscine est employée en tant que local technique. Il permet de mettre son système de filtration à l’abri des intempéries et du soleil.
Le pool house peut également faire office d’espace de rangement. En effet, il est possible d’y entreposer son matériel d’entretien, dont un robot de piscine ainsi que ses produits de traitement. Cet espace de rangement peut également servir à stocker les équipements de jeux, les mobiliers de jardin, voire les parasols une fois que la saison des baignades arrive à son terme.
La maison de piscine peut également servir de vestiaire. Vous pourrez alors vous changer à proximité de votre piscine, tout en préservant votre intimité. Dans ce cas, il peut être utile de créer un point d’eau, que ce soit une douche ou des toilettes. Vous pourrez ainsi éliminer les résidus de produits chimiques qui sont sur votre peau, une fois vos séances de natation terminées.
Enfin, dans sa version contemporaine, le pool house est un espace de vie agréable et confortable. Il peut accueillir un salon de jardin, un spa, voire un billard afin de vous offrir un espace de détente et de bien-être. Vous pouvez également créer une cuisine d’été afin de partager de bons petits plats avec vos invités, tout en profitant du charme de votre piscine.

Caractéristiques d’un pool house

Le terme pool house n’a pas de définition précise. En effet, les différents modèles de pool houses peuvent avoir des apparences et des caractéristiques différentes. L’aménagement extérieur d'une véritable annexe à la piscine dépend ainsi de son utilisation.
En règle générale, un pool house est une construction ouverte sur la piscine, qui peut posséder entre 2 et 3 espaces distincts.
Dans un premier temps, le pool house doit disposer d’un espace fermé d’environ 10 m2. Cette pièce fera office de rangement ainsi que de local technique. Il est ainsi possible d’y stocker son matériel de piscine, lorsque l’espace de baignade n’est pas en service.
Dans un second temps, il peut être utile de créer un espace ouvert sur l’extérieur, mais qui peut être fermé en fonction des besoins. Cela permet d’aménager un petit espace de détente et de repos dans son pool house. Cette pièce peut notamment être utilisée pour prendre des repas autour de la piscine, ou se prélasser au bord de l’eau, tout en restant à l’abri du soleil ou du vent. Pour ne pas perdre en luminosité, il est conseillé d’utiliser des baies vitrées en guise de cloison.
Enfin, rien n’interdit de créer un espace entièrement ouvert qui se prolonge jusqu’à la plage de piscine. Pour créer un peu d’ombrage sur cette terrasse, vous pouvez vous servir d’une pergola, d’un auvent ou tout simplement de voile d’ombrage.

Les différents modèles

Les pools houses peuvent être classés en deux catégories : les constructions sur-mesure ainsi que les structures en kit.
Les pool houses en kit sont préfabriqués en usine. Il peut avoir une ossature en bois, ou en métal, sur lequel il faut fixer des panneaux modulaires. Les panneaux sont généralement en bois, quoique certains fabricants proposent des modèles en métal ou en composite.
Le pool house en kit présente l’avantage d’être facile et rapide à monter. En effet, son installation ne requiert pas l’intervention d’un professionnel. Il faut toutefois couler une dalle en béton au préalable. Cette dernière fait office de support à la maison de piscine.
Le pool house sur-mesure peut être construit en bois, ou bien être maçonné. Une construction sur-mesure est idéale si vous souhaitez effectuer des aménagements précis, ou bien pour préserver l’harmonie avec votre maison.
Toutefois, ces constructions peuvent être difficiles à réaliser, notamment dans le cas d’une construction maçonnée. En effet, il faut procéder à des travaux de fondation, avant d’ériger la maison de piscine.

Le prix

Le prix d’un pool house dépend principalement de la surface qu’il occupe, ainsi que du type de construction. En moyenne, il faut prévoir un budget compris entre 100 et 500 € le mètre carré s’il s’agit d’une construction en kit. Dans le cas d’une construction sur mesure, le prix peut aller de 300 à plus de 1000 € le mètre carré.

La réglementation à respecter pour la construction d’un pool house

Qu’il s’agisse d’une maison de piscine sur-mesure ou d’un pool house en kit, la construction de ces abris de jardin ne s’improvise pas. Il est notamment nécessaire d’effectuer certaines démarches administratives avant de commencer les travaux.

Les règles d’urbanisme

La construction d’un pool house peut être soumise à différentes contraintes architecturales, voire techniques. Ainsi, avant de débuter son projet, il est nécessaire de se rendre auprès de sa mairie. Le but étant ici de savoir quelles sont les règles d’urbanisme en vigueur dans la région.
Pour cela, il faut se référer au Plan Local d’Urbanisme (ou PLU), voire à défaut au Règlement National d’Urbanisme (ou RNU). Ce document détermine les différentes règles d’occupation des sols d’une commune. Il définit ainsi les caractéristiques des nouvelles constructions, qu’il s’agisse de :
  • Critères purement techniques comme la distance par rapport aux limites de la propriété, voire le raccordement au réseau d’eau et d’électricité ;
  • Critères esthétiques comme l’apparence, la hauteur, la couleur, voire les matériaux de construction employés.
Il est à noter que si vous habitez dans une région possédant un patrimoine remarquable, voire à proximité d’un site classé, les contraintes à respecter peuvent être encore plus importantes.

Les démarches administratives

Un projet de construction d’une maison de piscine est soumis aux mêmes règles qu’un projet de construction de piscine. De ce fait, les démarches administratives à suivre vont dépendre de la surface qu’occupe le pool house :
  • Si le pool house occupe une surface de moins de 5 m2, aucune démarche administrative n’est à effectuer. Toutefois, une construction de moins de 5 m2 n’offre pas beaucoup de possibilités ;
  • Si le pool house occupe une surface comprise entre 5 et 20m2, le dépôt d’une simple déclaration préalable de travaux suffit pour lancer la construction de l’abri de piscine. Pour cela, il faut utiliser un formulaire Cerfa 13703. Il faut savoir que si la mairie ne vous fait parvenir aucune réponse dans un délai d’un mois, cela équivaut à un accord.
  • Si le pool house occupe une surface de plus de 20 m2, il est nécessaire d’effectuer une demande de permis de construire auprès de sa commune. Pour cela, il faut utiliser un formulaire Cerfa 13406.
Il est à noter qu’en fonction des indications données par le PLU, il peut être nécessaire de prendre en compte la dalle en béton, sur laquelle le pool house repose, afin de déterminer la surface occupée. Ainsi, si la dalle en béton occupe plus de 20 m2, il faudra déposer une demande de permis de construire. De plus, si le pool house occupe une surface de plus de 170 m2, l’intervention d’un architecte sera requise.

La fiscalité

Faire construire un pool house n’est pas sans conséquence. En effet, cette petite bâtisse aura un impact sur vos impôts immédiat, via la taxe d’aménagement, ainsi que sur votre fiscalité à long terme.
La taxe d’aménagement existe depuis 2012, et est surnommée taxe sur les abris de jardin. Elle s’applique à toutes les constructions qui sont soumises à une déclaration préalable de travaux ou à un dépôt de permis de construire. La taxe d’aménagement est redevable qu’une seule fois, son montant dépend de la superficie de la construction.
À l’instar d’une piscine privée, le pool house est considéré comme une dépendance de la maison. Comme elle contribue à augmenter la valeur locative d’une habitation, elle aura une incidence sur le montant des impôts locaux. Il faut ainsi en prendre compte au moment de faire le calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation.
Il est à noter qu’il est possible de demander une exonération de taxe d’habitation pour les 2 années qui suivent la construction d’un pool house. Pour cela, vous devrez vous adresser à votre centre des impôts.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    L’entretien du liner d’une piscine Gre Pool ne doit pas être négligé. En effet, cette étape est indispensable pour préserver la durée de vie de son matériel, mais aussi garantir la qualité de l’eau. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes habitudes afin d’éviter une dégradation accélérée du liner de sa piscine.

  • Guide piscine hors-sol

    Avoir une piscine privée dans le jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. Et pourtant, peu osent sauter le pas. Cela est notamment dû aux nombreuses idées reçues dont souffre ces espaces de baignade. Pourtant, avoir un espace de baignade privatif dans le jardin augmente la valeur du patrimoine immobilier. Cela permet aussi de créer un espace de vie qui fera le bonheur des petits comme des grands. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître avant de construire une piscine privée.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine ronde est un modèle très apprécié des consommateurs. Très pratiques et agréables à regarder, ces bassins de nage trouvent facilement une place dans tous les jardins. Il existe néanmoins une grande variété de modèles de piscines de forme arrondie. Comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez dans ce guide les différentes variétés d’espaces de baignade arrondies, leurs avantages et inconvénients ainsi que les critères de choix.

  • Guide piscine hors-sol

    La construction d’un bassin hors-sol est une solution très simple pour embellir son jardin ou sa terrasse. Cela permet aussi de profiter d’un espace de fraîcheur et de détente pour oublier ses tracas. Ces pièces d’eau peuvent néanmoins prendre différentes configuration. Il est donc important de bien préparer son projet, afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques conseils qui vont vous aider à aménager un bassin d’ornementation hors-sol dans un espace extérieur.

  • Guide piscine hors-sol

    La piscine en bois connaît un succès grandissant auprès du public. Cela n’a rien de surprenant puisque ces bassins de nage sont peu chers, élégants et intègrent aisément tout type d’environnement. De plus, il existe une grande variété de modèles, et ces espaces de baignade peuvent être installés hors-sol ou être enterrés.

  • Guide piscine hors-sol

    Quoi de mieux qu’une piscine pour profiter des plaisirs de l’eau dans son jardin ? Pourtant, choisir le modèle idéal est loin d’être simple. En effet, ces bassins se déclinent sous différentes gammes, qui présentent chacun ses propres avantages et inconvénients. Il est donc important de prendre cela en compte avant d’entreprendre des travaux de construction.