Tout savoir sur le matelas autogonflant

Tout savoir sur le matelas autogonflant

Le matelas autogonflable est l’un des accessoires de couchage favori des amateurs d’activité outdoor. Que ce soit en randonnée ou en camping, ce dispositif permet de dormir confortablement. De plus, il est non seulement facile à installer mais également facile à transporter. Mais comment fonctionne ce matelas révolutionnaire ? Quels sont ses qualités et ses défauts ? Ce guide va vous aider à vous familiariser avec le matelas autogonflant. 

Qu’est-ce qu’un matelas autogonflant ?

Le matelas autogonflant a vu le jour en 1972. Il a été conçu par l’entreprise Therm-a-Rest, qui ambitionnait de produire une solution de couchage combinant les atouts du matelas en mousse traditionnel et du matelas gonflable.
En effet, tout comme le lit gonflable, le matelas autogonflant présente un certain moelleux et une excellente isolation thermique. De plus, cette couchette possède une durée de vie importante, et peut même être utilisée lorsqu’elle est crevée.

Fonctionnement

Ce dispositif de couchage doit ses performances à sa structure unique. En effet, il est fabriqué à partir de mousses à cellules ouvertes, fixées sur le tissu, tandis qu’une valve vient réguler le flux d’air.
Cette variété de mousse présente une structure alvéolaire. L’air peut ainsi entrer et sortir librement de chaque cellule. De ce fait, lorsque le matelas est comprimé, ce qui est le cas lorsque vous le rangez, l’air est expulsé vers l’extérieur.
Lorsque vous diminuez la force de compression, le matelas aspire automatiquement l’air se trouvant à l’extérieur. Chaque cellule agit comme un vide qui se remplit, tandis que la pression atmosphérique propulse de l’air dans le matelas.
La valve du matelas est l’unique voie d’entrée et de sortie d’air. Elle agit ainsi comme une colonne de vide qui permet de faire entrer ou de faire sortir l’air de la couchette.

Quels sont les avantages d’un matelas autogonflant ?

Le matelas autogonflant doit son succès du fait de ses nombreux avantages.

Faciles à installer

En camping, vous avez rarement envie de gaspiller votre énergie à installer votre couchage. Cela est notamment le cas, si vous avez passé toute une journée à marcher dans la nature. Or, il s’agit bien d’un domaine où le matelas autogonflant se distingue.
En effet, le matelas autogonflant est très facile à installer. Il vous suffit d’ouvrir sa soupape de gonflage et de le poser au sol. Il va alors se gonfler tout sol, sans que vous ayez à vous époumoner pour le remplir d’air.
Une fois que le matelas a pris forme, il ne vous reste plus qu’à boucher la valve de gonflage. Cela va éviter que le matelas se vide lorsque vous allez vous allonger dessus.

Confortable

Passer une nuit à la belle étoile est loin d’être une partie de plaisir. Un sol dur, froid et irrégulier peut vous empêcher de profiter d’un bon sommeil réparateur. Voilà pourquoi il est utile d’avoir un matelas à portée de main durant une nuit en camping.
Le matelas autogonflant se présente ainsi comme une solution pour dormir confortablement durant une aventure outdoor. Ce couchage se montre suffisamment épais pour absorber les irrégularités du terrain, et ainsi vous éviter les maux de dos.
De plus, vous pouvez corriger le niveau de fermeté du matelas en ajustant manuellement son gonflage. Vous aurez ainsi un lit plus souple ou plus ferme, en fonction de vos préférences.

Isolation thermique

Cela peut sembler contre-intuitif, pourtant, le matelas contribue à vous tenir au chaud durant la nuit. En effet, il vous isole du sol et vous protège contre l’humidité. Cependant, le niveau d’isolation varie d’un matelas à un autre.
Le matelas autogonflant présente une épaisseur de l’ordre des 3 à 6 cm, ainsi qu’une valeur R qui peut atteindre les 4. La valeur R correspond aux performances d’isolation de votre couchage. Plus il est proche de 10, plus l’isolation est bonne.
Cela signifie que cette solution de couchage peut vous maintenir au chaud lorsque les conditions extérieures s’avèrent plutôt fraîches. Néanmoins, le matelas autogonflant n’est pas adapté aux conditions montagneuses ou hivernales.

Quelques conseil d’utilisation

Voici quelques conseils pour que vous profitiez pleinement des atouts de votre matelas autogonflant. Cela va aussi vous aider à prolonger la durée de vie de votre couchage.

Première utilisation

Lorsqu’il sort de l’usine, un matelas autogonflant est fortement compressé et roulé à l’aide de machines. Cela permet de réduire considérablement son volume. Cependant, comme il est soumis à des forces de pression inhabituelles, le matelas peut alors se mettre en léthargie.
Cela se manifeste notamment par un délai de gonflage beaucoup plus long. Cela s’explique par le fait qu’une mousse à cellule ouverte possède une mémoire de forme. Si elle reste compressée trop longtemps, elle peut s’habituer à rester dans cet état.
Pour y remédier, il est conseillé de gonfler légèrement votre matelas lorsque vous le sortez de son emballage. Vous pouvez ensuite le maintenir dans cet état pendant quelques jours avant de le recompresser. La mousse va ainsi s’habituer à laisser passer l’air, ce qui va accélérer le processus de gonflage lors des prochaines utilisations.

Installation

Tout comme le matelas gonflable, le matelas autogonflant n’apprécie pas les surfaces irrégulières et dures. En effet, les aspérités du terrain peuvent rayer son revêtement, tandis que les objets tranchants peuvent le percer.
De ce fait, il est conseillé de bien préparer l’emplacement du couchage avant de poser son matelas sur le sol. Vous devez notamment prendre le temps de retirer les pierres, les branchages et les épines avant de dérouler votre couchette.
Néanmoins, si par mégarde votre matelas de sol a été perforé, vous pouvez toujours le réparer. Il existe des kits d’entretiens qui vont vous aider à colmater les brèches qui se sont formées sur votre couchage.

Rangement

Après une bonne nuit de sommeil, il est temps de ranger son matelas pour reprendre son chemin. Pour cela, il suffit d’ouvrir la valve du matelas puis de rouler la couchette, avant de le ranger dans un sac de transport. Cela va permettre d’expulser tout l’air qu’elle a emmagasiné. Il est conseillé de répéter cette opération en deux temps pour qu’il n’y ait plus d’air dans le matelas.
Cependant, il faut éviter de compresser votre matelas autogonflant pendant une période prolongée. Ce dernier pourrait entrer de nouveau en léthargie. De ce fait, si vous prévoyez de ne pas l’utiliser pendant un certain temps, mieux vaut le déplier, le disposer à plat et laisser la valve ouverte. Les alvéoles de la mousse peuvent ainsi respirer.

Quel est le prix d’un matelas autogonflant ?

Le prix d’un matelas autogonflant oscille entre 30 et 200 €. Cela va dépendre des matériaux utilisés, de la dimension ainsi que des propriétés du couchage.
D’une manière générale, les matelas autogonflants 3 saisons sont les plus abordables. Ces derniers coûtent entre 30 et 90 €. Il s’agit de couchage relativement basique, qui peuvent être utilisés jusqu’en automne.
Cependant, si vous souhaitez profiter d’un couchage performant en hiver, il faudra débourser plus de 150 €. Vous pourrez bénéficier d’un matelas autogonflant plus épais, et qui possède un meilleur pouvoir isolant.

Quel est le temps de gonflage d’un matelas autogonflant ?

En général, un matelas autogonflant se gonfle en 5 à 15 minutes. Cela peut paraître long, cependant, rien ne vous oblige à attendre que votre couchage prenne forme. Vous pouvez profiter de ce laps de temps pour préparer votre campement, vous préparer un repas pour la nuit ou encore pour filtrer de l’eau. Cet écart d’une dizaine de minute dépend de plusieurs facteurs.

La structure du matelas

La durée de gonflage d’un matelas autogonflant va dépendre de sa structure interne, ainsi que des propriétés de la mousse utilisée pour sa fabrication. Néanmoins, l’épaisseur de la mousse reste le facteur déterminant. Plus la mousse est épaisse, plus le matelas est confortable. Mais cela induit aussi un temps de gonflage plus long.

La fréquence d’utilisation

Comme mentionné précédemment, la mousse à alvéole ouverte possède une certaine mémoire. Si elle reste compressée pendant une période prolongée, elle va mettre plus de temps à se gonfler. Cependant, si vous utilisez fréquemment votre couchage, les cellules de la mousse vont s’habituer à laisser passer l’air. Le gonflage sera alors plus rapide.

L’altitude

La pression atmosphérique varie en fonction de l’altitude. Si vous campez dans des régions montagneuses, la pression de l’air sera moins forte. Il y aura donc moins de force pour forcer l’air à entrer dans les cellules vides. A basse altitude, le gonflage de votre matelas sera ainsi légèrement plus rapide.

La température

La température peut altérer les propriétés des polymères utilisés pour fabriquer un matelas autogonflant. Ainsi, lorsque le temps est frais, la mousse perd en souplesse. La pression atmosphérique devient ainsi le principal acteur du gonflage de votre matelas. Cela va alors prolonger la durée nécessaire pour que le couchage prenne forme.

Un gonflage optimal ?

Les utilisateurs de matelas autogonflant ont dû le remarquer, il faut souvent finaliser le gonflage manuellement pour obtenir le niveau de fermeté désiré. En effet, le matelas arrête de se gonfler, dès lors que la pression à l’intérieur et à l’extérieur du matelas s’équilibre.
Il faut, en effet, savoir que ce type de couchage n’a pas été conçu pour se gonfler complètement. Le système de gonflage autonome permet néanmoins d’éviter la majorité du gonflage manuel. Le gonflage manuel sert principalement à peaufiner le niveau de pression, pour plus de confort.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Alors que vous vous reposez paisiblement dans les bras de Morphée, votre sommeil est perturbé car votre matelas gonflable se dégonfle. Voici une situation peu confortable, voire embarrassante. La question se pose alors, comment faire pour y remédier ? Découvrez dans ce guide les raisons de ces fuites d’air, ainsi que diverses techniques pour éviter que votre couchage ne se dégonfle à nouveau.

  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Dormir sur un matelas gonflable peut s’avérer pratique en diverses occasions, en particulier en camping. Ces couchages offrent un niveau de confort qui n’est pas négligeable. Cependant, il peut arriver que les néophytes n’apprécient pas l’expérience, car elle peut sembler complexe. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour bien utiliser votre matelas gonflable, et ainsi profiter d’une bonne nuit de sommeil.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité alliant détente et évasion. Lors de vos vacances, vous avez déjà loué un paddle ou en avez emprunté un à un ami pour faire une balade sur l’eau. Cela vous a plu et vous désirez votre propre planche. Il se pourrait également que le paddle loué ou emprunté n'était pas adapté, et vous désirez en acquérir un qui vous offre une utilisation plus confortable. Pour faire le bon choix, il existe différents critères à prendre en compte, dont la taille du paddle SUP. Tous nos conseils pour bien choisir la taille de votre planche stand up paddle.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle est une activité qui fait de plus en plus d’adeptes, dont un grand nombre de femmes. C’est une pratique accessible à tous les niveaux. Par ailleurs, avec l’apparition des paddles gonflables, il est désormais très facile de s’improviser un bain nature à la mer ou dans les sites aquatiques de votre région (lac et rivière). Ce type de planche SUP est facile à transporter. Vous désirez acheter un paddle pour femme ? Dans le choix immense de paddles commercialisés sur le marché, trouver le modèle qu’il vous faut n’est pas évident. Pour faire le bon choix, profitez de ce guide.

  • Guide aquagym et fitness

    Vous pratiquez du stand up paddle et désirez initier vos chérubins à cette activité tendance. La plupart des enfants aiment l’eau. Si c’est le cas pour vos gamins, ils seront certainement si enthousiastes à l’idée de rider sur un paddle SUP. Pour cela, il vous faut acheter une planche qui est adaptée à votre gamin. Quels critères tenir en compte pour choisir un bon paddle pour enfant ? Nos conseils.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité en pleine expansion. Vous pouvez le pratiquer à la mer, sur un lac ou une rivière. Pour cela, vous vous mettez debout sur votre planche, et à l’aide d’une pagaie, vous glissez sur l’eau tout en contemplant la nature. Cette activité vous tente ? Venez découvrir dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le stand up paddle.