Comment entretenir un matelas gonflable ?

Comment entretenir un matelas gonflable ?

En camping, le matelas gonflable est le compagnon idéal. Il est le garant de votre confort, et vous permet de bien dormir pour récupérer après une longue journée de marche. Il est pourtant important de bien l’entretenir, et d’en prendre soin, pour qu’il puisse durer dans le temps. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour préserver l’état de votre matelas gonflable. 

Les bonnes habitudes à prendre

Les moindres petits détails comptent lorsqu’il s’agit d’entretenir son matelas gonflable. En effet, ces accessoires de camping s’avèrent assez fragiles. Il faut ainsi prendre le temps de préparer son emplacement et le manipuler avec soin pour éviter de déchirer ses parois.
Il faut ainsi prendre l’habitude de systématiquement examiner le sol avant d’installer son couchage et s’allonger sur son matelas. Tous les objets susceptibles de percer les parois du matelas gonflable doivent ainsi être retirées. Cela est le cas des pierres pointues ou des morceaux de bois.
Le sol et le matelas doivent de nouveau être inspectés au petit matin, au moment de ranger ses affaires. En effet, il faut éviter d’emporter des épines, des cailloux ou tout simplement de la terre au moment de ranger son couchage.
Dans l’idéal, il est préférable d’installer un tapis de sol, ou à défaut une serviette, sous le matelas gonflable avant de l’installer. Cela permet de le protéger contre les contacts directs avec le sol, et ainsi d’éviter tout risque d’abrasion ou d’égratignure.

Nettoyer son matelas gonflable

Pour durer dans le temps, un matelas gonflable a besoin d’un nettoyage régulier. Dans l’idéal, il est conseillé de nettoyer son matériel après chaque utilisation. Cela permet d’éviter que de la poussière, des traces collantes ou des traces de transpiration ne s’accrochent au revêtement.
En effet, les résidus graisseux, les moisissures et toutes les salissures collantes peuvent détériorer votre équipement de couchage. Si vous n’avez pas la possibilité de le faire régulièrement, vous pouvez procéder à un nettoyage une fois par mois.

La procédure à suivre

Avant de nettoyer votre matelas gonflable, il est conseillé de le remplir d’air afin qu’il grossisse. Cela va vous aider à manipuler votre équipement plus facilement. De plus, les traces de salissures seront plus visibles.
La procédure de nettoyage peut varier en fonction des caractéristiques de votre matelas. Si ce dernier ne présente pas de flocage ou de velours, une éponge nonabrasive et un produit nettoyant peu agressif, comme le savon de Marseille, suffit pour le nettoyer.
Pour cela, il vous suffit de frotter sur les parties les plus sales, afin d’éliminer les traces de salissures. Par la suite, il vous suffit de rincer puis de sécher votre matelas gonflable. Vous pouvez ainsi laisser l’eau s’évaporer à l’air libre, ou utiliser une serviette pour essuyer votre couchette.
Si vous possédez un matelas avec velours, vous pouvez procéder de la même manière. Toutefois, vous devez éviter d’appliquer trop de produit nettoyant sur les parties en velours. Cela pourrait compliquer le rinçage.
De plus, les matelas avec flocage sèchent plus difficilement. Dans ce cas, pouvez l’étendre au soleil pour que l’eau s’évapore plus rapidement. Vous devez néanmoins veiller à ce que votre couchette ne soit pas trop gonflée.

Les gestes à éviter

Certaines erreurs doivent être évitées afin de préserver votre matelas gonflable. Par exemple, vous devez impérativement proscrire l’utilisation de la machine à laver pour nettoyer votre matériel de couchage gonflable. En effet, cela va systématiquement détruire votre couchette.
De plus, il est conseillé de ne jamais se servir d’un aspirateur pour éliminer les traces de nourriture et de poussière sur un mobilier gonflable.
Enfin, n’utilisez pas un nettoyeur vapeur pour éliminer les traces de graisses et de transpiration. Ce dernier produit un souffle trop puissant, qui peut alors faire apparaître des microfissures au niveau des parois.

Replier et ranger son matelas gonflable

Après avoir nettoyé son matelas, il est temps de le dégonfler et de le ranger. Encore une fois, il faudra le manipuler soigneusement pour éviter de l’abîmer. Pour cela, certaines règles doivent être respectées.

Dégonfler son matelas gonflable

Avant de procéder au dégonflage de votre matelas gonflable, vous devez tout d’abord inspecter et nettoyer le sol. Cela permet d’éviter que vous emportiez des particules salissantes avec vous au moment de ranger votre matériel de camping.
Après avoir posé votre matelas gonflable sur un sol bien propre, vous pouvez ouvrir la valve de gonflage. Laissez l’air s’échapper librement sans essayer d’accélérer le processus. Vous devez ainsi éviter d’exercer une forte pression, par exemple, en sautant sur votre couchage. Cela pourrait abîmer le bouchon ou l’obturateur.
Les modèles les plus complexes, notamment ceux équipés d’un gonfleur électrique, disposent d’un mécanisme permettant d’enclencher le dégonflage. Cela est notamment le cas du matelas gonflable Intex Airbed Pillowrest (réf : PILLOW2).
Lorsqu’il ne reste quasiment plus d’air dans votre matelas gonflable, vous pouvez l’enrouler pour vider complètement la chambre à air. Pour cela, vous devez vous positionner à l’autre extrémité afin de repousser l’air vers l’extérieur. Une fois le matelas vide, il ne vous reste plus qu’à le ranger.

Ranger son matelas gonflable

Avant de ranger votre matelas gonflable, assurez-vous que votre matériel soit parfaitement sec. En effet, l’humidité favorise la prolifération des moisissures et des champignons. Ces derniers pourraient alors endommager la couche de mousse de votre couchage.
Si vous êtes en camping ou en randonnée, vous devez plier votre matelas afin de le ranger dans un sac de transport. Pour cela, vous pouvez plier votre équipement tout en veillant à serrer au maximum pour éliminer les poches d’air. Fermez la soupape puis, mettez votre matériel dans sa housse.
Cependant, le sac de rangement ne peut être utilisé que lorsque vous êtes en déplacement. Si vous souhaitez ranger votre matelas gonflable pendant une période prolongée, mieux vaut le déplier et l’étaler à plat sur le sol. Cette précaution permet de préserver les soudures.
Enfin, il faut éviter de ranger son matelas gonflable dans un lieu chaud et humide. Cela va altérer la résistance de votre matériel. Mieux vaut choisir un emplacement sec et tempéré, ce qui est le cas notamment sous le lit.

Laisser la valve ouverte

Vous devez prendre l’habitude de laisser la valve de votre matelas gonflable ouverte lorsque vous le ranger. Cela permet de donner du champ libre aux éventuels changements de pression atmosphérique. Le matelas peut alors « respirer ».
Cette précaution est d’ailleurs très importante lorsque les températures sont caniculaires. Cela permet de préserver la colle présente à l’intérieur de votre matériel de couchage. Si vous laissez la soupape fermée, des bulles peuvent se former et votre équipement ne sera plus couvert par la garantie du fabricant.
Enfin, il faut veiller à ne jamais laisser son matelas gonflable dans la voiture les jours où le soleil tape très fort. En effet, une chaleur excessive pourrait alors faire fondre les matériaux, qu’il s’agisse des coutures ou des parois en PVC.

Réparer un trou sur son matelas gonflable

Malgré toutes vos précautions, il peut arriver que votre matelas ait été percé. Pas de panique, votre couchette peut être sauvée. En procédant méthodiquement, vous pouvez localiser l’origine de la fuite et procéder à une réparation.

Localiser la fuite d’air

Il existe différentes méthodes pour localiser une brèche qui s’est formée sur un meuble gonflable. La solution la plus simple consiste à gonfler le matelas à 100%, puis de mettre de l’eau savonneuse sur sa surface. Des bulles peuvent alors se former, ce qui indique l’emplacement de la fuite.
Une autre solution consiste à gonfler votre matelas gonflable, puis à le plonger dans une bassine d’eau. Vous devez ensuite ouvrir l’œil pour trouver de petites bulles qui se forment à la surface de votre couchette.

Réparer son matelas gonflable

Une fois que vous avez localisé la brèche, il ne vous reste plus qu'à le reboucher afin de réparer votre lit gonflable. La procédure à suivre va néanmoins dépendre de l’emplacement du trou. Il est à noter que si la fuite se situe au niveau de la valve, il est préférable de rapporter votre matériel chez le revendeur.
Avant de réparer votre matelas gonflable, vous devez vous assurer que ses parois soient bien propres et parfaitement secs. Si vous avez opté pour la méthode de l’eau savonneuse, vous devez alors le rincer et le laisser sécher avant de colmater la fuite.
D’une manière générale, vous pouvez utiliser de la rustine pour réparer un matelas gonflable percé. Ces équipements sont souvent fournis dans les kits de réparation. L’utilisation de cet accessoire dépend des caractéristiques de votre couchette :
  • Si votre matelas gonflable possède des parois en velours, il faut tout d’abord utiliser le grattoir fourni dans le kit et gratter la surface du matelas délicatement. Vous pouvez ainsi éliminer les petits poils, ce qui va aider votre rustine à mieux adhérer au revêtement du matelas.
  • Si votre matelas gonflable possède une surface lisse ou en tissu, vous pouvez appliquer directement la rustine. Pressez dessus pendant une minute afin qu’il adhère bien au revêtement du matelas.
Enfin, si la fuite d’air se situe au niveau d’une soudure, vous pouvez le colmater en appliquant une colle spéciale PVC.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Alors que vous vous reposez paisiblement dans les bras de Morphée, votre sommeil est perturbé car votre matelas gonflable se dégonfle. Voici une situation peu confortable, voire embarrassante. La question se pose alors, comment faire pour y remédier ? Découvrez dans ce guide les raisons de ces fuites d’air, ainsi que diverses techniques pour éviter que votre couchage ne se dégonfle à nouveau.

  • Guide jeu gonflable & sport piscine

    Dormir sur un matelas gonflable peut s’avérer pratique en diverses occasions, en particulier en camping. Ces couchages offrent un niveau de confort qui n’est pas négligeable. Cependant, il peut arriver que les néophytes n’apprécient pas l’expérience, car elle peut sembler complexe. Nous vous proposons ainsi quelques conseils pour bien utiliser votre matelas gonflable, et ainsi profiter d’une bonne nuit de sommeil.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité alliant détente et évasion. Lors de vos vacances, vous avez déjà loué un paddle ou en avez emprunté un à un ami pour faire une balade sur l’eau. Cela vous a plu et vous désirez votre propre planche. Il se pourrait également que le paddle loué ou emprunté n'était pas adapté, et vous désirez en acquérir un qui vous offre une utilisation plus confortable. Pour faire le bon choix, il existe différents critères à prendre en compte, dont la taille du paddle SUP. Tous nos conseils pour bien choisir la taille de votre planche stand up paddle.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle est une activité qui fait de plus en plus d’adeptes, dont un grand nombre de femmes. C’est une pratique accessible à tous les niveaux. Par ailleurs, avec l’apparition des paddles gonflables, il est désormais très facile de s’improviser un bain nature à la mer ou dans les sites aquatiques de votre région (lac et rivière). Ce type de planche SUP est facile à transporter. Vous désirez acheter un paddle pour femme ? Dans le choix immense de paddles commercialisés sur le marché, trouver le modèle qu’il vous faut n’est pas évident. Pour faire le bon choix, profitez de ce guide.

  • Guide aquagym et fitness

    Vous pratiquez du stand up paddle et désirez initier vos chérubins à cette activité tendance. La plupart des enfants aiment l’eau. Si c’est le cas pour vos gamins, ils seront certainement si enthousiastes à l’idée de rider sur un paddle SUP. Pour cela, il vous faut acheter une planche qui est adaptée à votre gamin. Quels critères tenir en compte pour choisir un bon paddle pour enfant ? Nos conseils.

  • Guide aquagym et fitness

    Le stand up paddle ou SUP est une activité en pleine expansion. Vous pouvez le pratiquer à la mer, sur un lac ou une rivière. Pour cela, vous vous mettez debout sur votre planche, et à l’aide d’une pagaie, vous glissez sur l’eau tout en contemplant la nature. Cette activité vous tente ? Venez découvrir dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le stand up paddle.