Transporter son paddle et ses accessoires : le guide pratique !

Transporter son paddle et ses accessoires : le guide pratique !

Si vous faites partie des personnes vivant loin des côtes ou des rivières ou lacs, vous devez transporter votre paddle de votre lieu de résidence jusqu’au bord de l’eau. Il est conseillé de connaître les bonnes astuces pour transporter votre planche vers le lieu voulu. À pied, en voiture, ou en avion, voici un guide très pratique pour vous aider à transporter correctement votre paddle SUP. 

Transporter son paddle à pied

Vous pourrez transporter paddle à pied si vous résidez près de la plage. Vous devez juste avoir les bons accessoires pour faciliter le transport de votre planche :

Pompe électrique ou manuelle

Pensez d’abord à gonfler votre paddle avant de le transporter. Utilisez ainsi votre pompe électrique, ou votre pompe manuelle. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers la Pompe à air électrique Bestway SIDEWINDER avec 3 embouts (réf. 62142).

Sangle de transport

Puis, attachez votre planche à l’aide d’une sangle de transport. Cet accessoire sera compris dans votre pack d’équipement de paddle SUP, si vous avez acheté cette offre toute comprise. Vous pourrez aussi attacher votre pagaie sur votre planche. Il ne vous reste plus qu’à placer la sangle sur votre épaule pour rejoindre la plage.
Sac waterproof
N’oubliez pas d’amener un sac waterproof pour mettre vos vêtements, votre smartphone, votre leash, ou autres accessoires dont vous auriez besoin sur les eaux.
Chariot de transport
Vous pourrez utiliser un chariot de transport si la plage est éloignée de votre résidence. Ce chariot vous permet aussi de transporter 4 à 6 paddles SUP à la fois. Cette solution sera très pratique pour les sorties en famille, ou entre amis.
Sac de rangement
En alternative, vous pourrez ranger votre paddle dégonflé, votre pompe électrique, et vos accessoires dans votre sac de rangement. Vous n’aurez plus qu’à porter le tout sur votre dos, et gonfler votre planche une fois que vous arriverez sur place.

Transporter son paddle en voiture

Pour un paddle gonflé :

Oui, vous pourrez gonfler votre paddle SUP si vous avez une voiture assez longue. Il suffit de rabattre les sièges passagers, et d’y mettre votre planche. Vous pourrez l’attacher solidement avec la sangle de transport et le tour est joué.
En alternative, vous pourrez attacher votre planche sur le toit de votre voiture. Vous devez impérativement l’attacher avec des cordes assez solides. Couvrez votre planche à l’aide d’une housse pour le protéger des rayons solaires. Mais cette solution est assez risquée, car vous pourrez attirer l’attention dans les parkings.
Il est aussi possible d’attacher votre planche à l’arrière de votre voiture, sur l’emplacement des roues de secours. Ces astuces de transports sont parfaites pour les modèles Paddle gonflable Zray FURY 10' (Réf : PB-ZF1E) et Paddle gonflable Zray X-Rider 9' (Réf : PB-ZX0E).
Une housse de siège étanche sera aussi nécessaire pour transporter votre paddle après vos séances. Vous allez ainsi éviter l’humidité, les tâches, et les grains de sable sur votre siège.

Pour un paddle dégonflé :

Il suffit de plier votre planche et de la ranger dans votre sac de transport. Vous pourrez ensuite le ranger dans votre coffre et c’est tout. Cette solution s’adapte parfaitement aux petites voitures, et aux autres véhicules, comme les motos, ou les vélos.
Les gammes W2 et W1 comme le Paddle gonflable W1 Zray avec voile (Réf : PB-ZW1). Leurs dimensions moins imposantes se tiendront parfaitement dans votre sac. Ce sont aussi les modèles à privilégier pour les débutants, et les intermédiaires.

Transporter son paddle en avion

Transporter son paddle en avion est assez délicat, surtout si vous voulez voyager dans un pays éloigné. Commencez donc par vous renseigner sur les conditions de votre compagnie aérienne. Cette étape vous évitera de mauvaises surprises à l’embarquement. Si tous les feux sont verts, vous pourrez amener votre planche avec vous en avion.
Un sac très solide sera nécessaire pour protéger votre paddle dans les soutes de l’avion. Vous devez dégonfler et plier correctement votre planche. Procédez comme suit : étalez votre paddle sur le sol, et pliez-le en partant du côté opposé de la valve. Faites des plis rectangulaires. 4 à 6 plis suffisent pour une planche de taille moyenne. Démontez votre pagaie en 3 pièces, et rangez-la à côté de votre paddle.
Les autres accessoires, comme la pompe, le tuyau, et les kits de réparation peuvent se tenir dans votre bagage à main, si vous n’avez pas assez de place dans votre sac de rangement. Il ne vous reste plus qu’à le ranger dans votre sac de rangement. Vous pourrez aussi l’enrouler si vous n’avez pas assez de place dans votre sac.
N’hésitez pas à demander l’autorisation de porter 2 à 3 bagages en soute. Vous aurez la chance de répartir les pièces de votre paddle SUP dans plusieurs sacs. Vous minimisez ainsi les risques de dommages sur votre paddle.

Transporter ses kits de réparation :

Les kits de réparation, comme le tube de colle en PVC, les tissus en PVC, les pièces de rechange peuvent se tenir dans un petit seau étanche. Vous pourrez l’attacher sur votre planche, ou le placer dans votre sac de transport pour faire un peu plus de place.
Les précautions à prendre durant le transport de votre planche.
  • Séchez votre planche avant de le ranger dans votre sac, ou de le mettre dans votre voiture. L’humidité est favorable à l’installation de moisissures, qui risquerait de tacher le design de votre SUP
  • Évitez de sécher votre planche au soleil. Laissez-le à l’air libre, dans un petit coin d’ombre à l’abri du vent
  • Tâchez aussi d’essuyer les grains de sable sur votre planche. Ces gestes de routines éviteront les frottements qui risqueraient de fragiliser les parois de votre paddle.
  • Évitez le surgonflage si vous voulez transporter vos planches sur le toit de votre voiture. Sous le soleil, l’air exerce une pression sur les parois de votre paddle. Cette pression va fragiliser votre planche et va créer des micro trous sur le long terme. Une pompe électrique vous aidera donc à contrôler la pression de gonflage. N’oubliez pas cet accessoire pour éviter les incidents en route
  • Soyez délicat dans le serrage de vos sangles d’attaches. Les serrages trop forts vont créer des plis sur votre planche
  • N’hésitez pas à demander de l’aide si vous n’arrivez pas à soulever votre planche par vous-même. Cela vous évitera aussi des maux de dos inutiles, et des courbatures.

Sorties à la plage : quelles sont les planches les plus faciles à transporter ?

Pour les débutants :

La W1 est parfaite pour un débutant. Sa réputation repose sur ses dimensions. Ses 3 m de longueur facilitent son transport depuis votre résidence, vers la plage. Vous pourrez l’attacher facilement avec une sangle de transport, que vous pourrez mettre sur votre épaule. Elle est aussi dotée d’une attache pour pagaie, pour garder vos mains libres lors du transport. Cette attache vous permet aussi de transporter votre voile, et votre sac de transport.
Cette W1 offre aussi une polyvalence absolue pour un ridé novice. Elle est assez solide pour résister aux vagues, et assez performante pour avoir les doses d’adrénaline durant vos séances de SUP.
Vous pourrez aussi vous tourner vers la W2, et ses performances encore plus impressionnantes que la W1. Vous devez juste connaître les bases du SUP, maîtriser votre équilibre sur les eaux, et dompter ensuite vos planches W.
La X-RIDER est la référence, surtout pour les jeunes et les enfants. Cette planche est assez petite, et se tiendra parfaitement dans vos places de rangement. Elle se gonfle et se dégonfle en moins de 10 min, ce qui vous permet de profiter au maximum de vos sorties à la plage. Inutile de le mettre sur votre toit de voiture, car vos sièges, ou votre coffre sont suffisants pour le ranger.

Pour les pros :

La R2 ZRAY est la planche de course la plus prisée par les experts. Avec ses 4 m de long, cette planche pourra dépasser tous vos concurrents pour les eaux. Son aérodynamisme amélioré vous permettra de mieux tourner dans les virages. Vous pourrez ainsi attacher un siège de kayak sur votre planche pour affronter les courants les plus rapides.
La R2 est assez lourde comme planche. N’hésitez pas à utiliser un chariot pour transporter cette planche vers la plage. Pour les transports en voiture, il est conseillé de le mettre sur vos sièges arrière, ou sur votre toit. Prenez juste quelques précautions pour éviter d’endommager votre belle planche.
La FURY offre les mêmes performances que la R2. Elle est juste plus petite, et plus maniable dans les virages. Sa réputation repose donc sur sa longueur de 3 m, qui vous permet de la transporter facilement vers la plage. Elle se tient parfaitement sur vos épaules, ou dans votre sac de transport. Vous aurez encore plus de place pour ranger vos accessoires.
 
Vous savez maintenant comment transporter votre paddle comme un vrai professionnel. Appliquez ainsi ces techniques pour éviter d’endommager votre planche, pour éviter des fatigues et des maux de dos inutiles, et aussi pour faire quelques places dans vos espaces de rangement.
Nos derniers articles et guides piscine
  • Guide traitement piscine

    Vous avez une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol qui reste tout au long de l’année dans votre jardin ? La bâche d’hivernage pour piscine fait partie des équipements que vous devez acheter afin de protéger votre bassin durant la saison froide. Cette couverture garde propre l’intérieur de la piscine et évite les dégâts pouvant être causés par les intempéries. Vous devez simplement trouver une bâche d’hivernage adaptée à votre piscine.

  • Guide traitement piscine

    Le flotteur d’hivernage de piscine est un accessoire incontournable à installer durant la saison froide pour lutter contre la formation de gel. En effet, ce dernier peut causer des fissures sur la structure ainsi que sur les équipements de votre bassin. Le flotteur d’hivernage de piscine est obligatoire dans le cadre d’un hivernage passif. Quelles sont ses utilités ? Comment fonctionne-t-il ? Combien de flotteurs d’hivernage avez-vous besoin pour votre piscine ? Les réponses à toutes ces questions dans ce dossier.

  • Guide traitement piscine

    Une piscine qui reste à l’extérieur doit être hivernée. Cette procédure est requise lorsque la température descend en dessous des 12 °C. L’hivernage doit se faire correctement afin d’empêcher l’endommagement de la piscine durant l’hiver. Pour procéder, vous devez vous doter d’un bidon de produit d’hivernage pour piscine. De quoi s’agit-il ? Quelles sont ses utilités ? Et, comment vous en servir ? Découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur le produit d’hivernage pour piscine en bidon.

  • Guide traitement piscine

    L’été vient de s’écouler. Bientôt, vous n’allez plus utiliser votre piscine. Il vous faudra alors procéder à son hivernage. Votre bassin doit, en effet, être bien préparé pour affronter le froid de l’hiver. Cette étape est indispensable pour le garder intact au retour de la saison de baignade. Si elle est bien effectuée, vous retrouvez votre piscine en excellent état au printemps. L’hivernage d’une piscine peut être effectué avec ou sans produit. Dans quels cas est-il possible d’effectuer un hivernage d’une piscine sans produit ? Et comment procéder ? Profitez de ce guide pour garantir la réussite de cette opération.

  • Guide piscine enterrée

    Avoir une piscine dans son jardin est un véritable privilège. Cette installation agrémente vos vacances d’été et améliore votre bien-être quotidien. Pour que votre bassin puisse fonctionner correctement, il faut garder son eau à un niveau correct. Votre piscine ne doit contenir ni trop d’eau ni trop peu d’eau. Si vous ne veillez pas sur votre piscine, elle risque d’être trop pleine et de déborder, surtout durant la période des pluies, et cela peut causer de nombreux dommages. Pour éviter cela, découvrez dans ce dossier le danger que cela présente, ainsi que les précautions à prendre en cas de piscine trop pleine.

  • Guide traitement piscine

    Vous devez désinfecter correctement l’eau de votre piscine afin de la garder propre, saine et limpide. Pour cela, il existe différents produits de traitement au choix. Après le chlore, l’oxygène actif est le produit le plus prisé par les propriétaires de piscine pour traiter leur eau de baignade. En effet, celui-ci a un puissant effet désinfectant. Mais pour qu’il fasse son effet, ce produit chimique doit être correctement dosé. Un surdosage d’oxygène actif dans votre piscine peut présenter des risques.